Gabon: L'annonce des résultats du bac par SMS ne réjouit ni les élèves ni les parents

Les épreuves écrites du baccalauréat 2020 ont pris fin samedi 29 août. Les résultats seront publiés mercredi 2 septembre. Pour cause de pandémie de coronavirus, les élèves sont invités à rester chez eux. Pour éviter des contaminations en masse, les résultats ne seront pas affichés dans les centres d'examens, un SMS sera envoyé aux admis. Cette innovation inquiète et angoisse les candidats ainsi que leurs parents.

Francisca déambule avec ses copines devant le lycée Nelson Mandela où elle a passé ses épreuves du bac. Elle est contre l'idée de publier les résultats par SMS : « On ne peut pas être contents parce qu'on nous prive de la joie que nos aînés ont pu avoir ».

L'initiative du gouvernement hante également ces candidats joints au téléphone depuis Port-Gentil, la capitale économique du pays : « Il se peut que le jour de la proclamation, les messages ne nous parviennent plus. C'est dans l'optique de nous protéger du coronavirus. C'est comme faire de l'ironie. Le 7 mai, ils nous ont envoyés à l'école, c'était déjà un gros risque. Je ne trouve pas cela très réjouissant en fait. »

Les parents d'élèves sont également angoissés par cette innovation : « Ceux qui sont au village et qui n'ont pas de téléphone, comment faire alors ? Il y a en a qui auront les résultats, d'autres pas. C'est quand même risqué. En tant que parent d'élève, je ne peux pas accepter cela ».

Au ministère de l'Éducation nationale, plusieurs hypothèses seraient en réflexion. En plus du SMS qui sera envoyé aux admis, les candidats pourront aussi être contactés par WhatsApp. Dans tous les cas, les résultats pourront être disponibles sur le site XGest (application de gestion de la vie scolaire) du ministère.

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.