Congo-Kinshasa: Nord-Kivu - Les hommes armés sèment l'insécurité dans le territoire de Nyiragongo

1 Septembre 2020

L'insécurité causée par des hommes armés reste quasi-permanente dans quelques agglomérations du territoire de Nyiragongo, au Nord de Goma (Nord-Kivu).

Les cas de kidnapping, des vols armés, des pillages ainsi qu'autres cas d'insécurité similaires deviennent de plus en plus le lot quotidien des habitants du territoire de Nyiragongo, affirme la coordination territoriale du mouvement de la société civile du Congo (MSCO). Cette structure citoyenne confirme que dans le groupement de Mudja notamment, au moins trois cas de kidnapping ont été rapportés la semaine dernière, dans le village de Karungu et de Bugamba II. Le mouvement de la société civile du Congo précise que toutes les victimes ont été libérées moyennant une rançon.

Dans le groupement de Munigi voisin, poursuit le MSCO, c'est le même décor. Toujours la semaine dernière, une fille de sept ans a été kidnappée avant d'être relâchée, après trois jours de captivité, dans le village de Rukoko. Enfin, dans le groupement de Kibati, c'est une école qui a été pillée par les hommes armés. Contacté, l'administrateur de Nyiragongo, Barume Murega, se dit préoccupé par la montée de l'insécurité dans sa juridiction. Il affirme que les centres d'opérations constitués par les services spéciaux de la police et des renseignements ainsi que d'autres stratégies, sans les citer, sont déjà mis en place pour restaurer la sécurité dans le Nyiragongo.

A La Une: Congo-Kinshasa

Plus de: Radio Okapi

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.