Congo-Kinshasa: Exetat au Sud-Kivu - Les épreuves hors-session perturbés à Mwenga suite aux affrontements entre FARDC et Maï-Maï Gumino

1 Septembre 2020

L' épreuve de hors-session de l'examen d'Etat de lundi 31 août a été perturbée à Kilalombili, une localité située dans le territoire de Mwenga (Sud-Kivu), suite à une attaque de la coalition des groupes armés qui ,selon plusieurs sources locales, seraient proches de Makanika, un dissident des FARDC.

Selon le Ministre de l'intérieur du Sud-Kivu, Lwabanji Lwasi Ngabo, les combattants ont brûlé plusieurs maisons, les habitants et les élèves ont fui dans la forêt. Aussi, un officier FARDC a été grièvement blessé au cours de cette attaque.

« Hier (lundi) matin des groupes armés qui seraient proches de Makanika et Ngumino ont attaqué le village situé à 4 km de Mikenge où il y a un centre d'Examen d'Etat qui devait réunir autour de 700 élèves de 6e année . Malheureusement comme vous savez, quand il y a des coups de feu la panique s'installe et tout le monde a fui. Certains sont allés se cacher en forêt, les autres ont essayé de regagner le centre où se trouvent les forces armées ainsi que la MONUSCO. Les inspecteurs de l'enseignement ont demandé qu'ils soient évacués mais nous, nous avons insisté qu'ils restent sur place mais qu'ils soient sécurisés par les FARDC et la MONUSCO afin que l'on voit comment reprogrammer ces Examens. Et au cours de ces attaques, un Major des FARDC a été blessé au niveau de l'abdomen et il a été évacué avec l'aide de la MONUSCO pour des soins appropriés », a indiqué le ministre.

A La Une: Congo-Kinshasa

Plus de: Radio Okapi

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.