Guinée: Des manifestations anti-3e mandat prévues au pays

Au centre, Abdourahmane Sanoh, coordinateur national du FNDC.
1 Septembre 2020

L'annonce de la candidature du président Condé à un 3e mandat pourrait attiser les tensions entre le Front national pour la défense de la Constitution et le camp présidentiel.

Quelques heures après la confirmation de la candidature du président Alpha Condé à la prochaine élection présidentielle, le Front national pour la défense de la Constitution a publié une déclaration.

Ce texte annonce la reprise dans un bref délai des manifestations.

"A travers ces manifestations, il s'agit d'interpeller la communauté internationale, notamment la Cédéao, pour qu'elle puisse intervenir conformément au protocole additionnel qui encourage l'alternance démocratique dans les pays membres. Cela en évitant que le scénario malien ne se reproduise en Guinée", indique Ibrahim Diallo, chargé des opérations du FNDC, demande à la Cédéao d'intervenir en Guinée afin d'éviter le scénario du Mali voisin.

Pendant ce temps, les mouvements de soutien au président Alpha Condé se multiplient à Conakry et en province. C'est le cas de la Coalition des acteurs pour la nouvelle République (CANOR), qui estime que le peuple guinéen devrait laisser Alpha Condé achever son œuvre.

"Aujourd'hui en Guinée nous n'avons pas un seul fils de ce pays qui a un carnet d'adresse aussi riche qu'Alpha Condé. Il est aussi politiquement bien préparé. Nous sommes forts de sa gouvernance. Si vous faites le bilan des dix dernières années, vous vous rendrez compte que beaucoup de progrès ont été réalisés", affirme Mohamed Sita Cissé de la Coalition des acteurs pour la nouvelle République (CANOR).

Pour une Céni plus indépendante

La jeunesse Cédéao, une branche de la société civile guinéenne, appelle les acteurs politiques à la culture de la paix et à la cohésion sociale.

"Nous demandons à la Céni de redoubler dans la mise en œuvre du chronogramme afin de nous permettre d'avoir des élections libres et transparentes. La jeunesse Cédéao attache une importance capitale à la préservation de la paix sociale et à la stabilité. Pour ce faire, elle exige et veille au respect de toutes les dispositions légales", indique Aboubacar Doura Koita, membre de la jeunesse Cédéao.

Depuis plusieurs semaines, certains partis politiques avaient déclaré qu'ils iraient aux élections, avec ou sans Alpha Condé. Actuellement, l'Union des forces démocratiques de Guinée, dirigée par Cellou Dalein Diallo, la principale formation politique de l'opposition, est en consultation sur le fait de savoir si elle doit ou pas se présenter aux prochaines élections.

Plusieurs structures de ce parti ont déjà donné leur avis favorable. Le FNDC qualifie pour sa part ces démarches de trahison.

Plus de: DW

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.