Angola: Le ministre pour la légalisation des terrains du centre d'émission de TPA

Luanda — Le ministre des Télécommunications, des Technologies de l'Information et de la Communication Sociale, Manuel Homem, s'est dit préoccupé mardi par l'occupation illégale des terrains du Centre d'émission de la télévision publique d'Angola (TPA) et de la Radio Nationale d?Angola (RNA) ), dans la commune de Viana.

Le responsable gouvernemental a exprimé cette inquiétude à l'issue d'une visite de vérification aux "Edições de Novembro", Edições Novembro - E.P. (producteur des titres Jornal de Angola) au centre de production de TPA et de l'ARN, dans le cadre d'une journée de travail visant à évaluer la situation des organes de communications publics.

Manuel Homem a déclaré que, pour surmonter cette situation, le Conseil d'administration de la TPA devrait travailler avec l'Administration de la municipalité de Viana, afin que la légalité de l'espace en question puisse être rapidement rétablie.

«Nous avons lancé un appel à nos populations pour ne pas occuper des espaces qui ne sont pas les leurs, car cela crée des contraintes opérationnelles et organisationnelles», a renforcé le ministre.

Concernant le processus de modernisation des TPA, le ministre a souligné que le programme de migration numérique était en phase pilote et allait permettre à toutes les 18 provinces angolaises d'avoir accès à la télévision numérique par satellite.

«Le projet pilote de migration numérique fonctionne déjà à Luanda. Nous avons également un programme qui nous permettra de diffuser la télévision numérique par satellite, facilitant l'accès des citoyens de tout le pays à la télévision», a-t-il déclaré. (à suivre)

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.