Cote d'Ivoire: Election à la FIF - Yacine Idriss Diallo partage sa vision avec une quarantaine de membres actifs

2 Septembre 2020

Le bon manager doit être flexible et doit pouvoir réagir à une situation changeante. C'est lui qui donne de l'assurance, de la confiance, de l'espoir,... à son équipe. Yacine Idriss Diallo (YID) l'a démontré, une fois de plus, le samedi 29 août 2020.

Face à la situation de blocage créé dans le processus électoral en cours à la Fédération ivoirienne de football (FIF), il a su mettre à profit le weekend.

A travers une rencontre d'informations et d'échanges, il a partagé sa vision avec une quarantaine de formations et associations sportives. Comment réussir un processus électoral apaisé et relancer le football ivoirien ?

C'est autour de ces axes que le candidat à la présidence de la FIF et son équipe ont conversé avec les dirigeants. Dans un discours empreint de franchise, de rassemblement, Yacine Idriss Diallo a indiqué que le «vainqueur au terme de cette élection devra ramener la paix, trouver des ressources et moderniser le football ivoirien».

Une mission qu'il entend bien mener parce qu'à «la team YID, nous voyons grand, nous visons grand».

«Nous avons du potentiel, une équipe avec beaucoup de capacités et de qualité. Notre objectif est de ramener la paix au sein de cette famille et faire rayonner notre football», a soutenu la tête de la liste «Rassembler pour développer».

Face à une assemblée très attentive, YID est revenu sur son expérience en matière de gestion des entreprises, du football et d'entités sportives (ancien président central de l'AUC, ancien vice-président de l'ASEC Mimosas et de la FIF, ancien Directeur général de la LONACI et OCPV,... ).

Mieux, il a invité l'ensemble des acteurs à ne privilégier que les intérêts du football. «Je n'attends rien en retour.

A mon âge, je pense que Dieu a accompli de belles et grandes choses sur ma vie. Ce n'est pas un projet personnel, c'est la volonté d'un groupe d'apporter sa contribution au développement du football ivoirien.

Le moment est venu de prendre nos responsabilités», a-t-il dit, avant de les inviter à s'approprier son projet axé autour de sept points essentiels. En plus de la pacification et le rassemblement, des préalables, le projet YID met un point d'honneur sur la transparence dans la gestion.

Ce qui permettra, a-t-il expliqué, de rétablir la confiance entre la Fédération et ses fournisseurs et ses partenaires d'une part et avec les institutions telles que la FIFA et la CAF d'autre part.

La restructuration de la formation des jeunes avec la DTN pour conférer une identité au jeu ivoirien et la refonte du système des transferts pour une meilleure santé financière des athlètes et des clubs sont des aspects bien accueillis par les membres actifs présents.

La qualification pour le Mondial 2022, une bonne participation aux prochains JO et une parfaite organisation de la CAN 2023 sont les objectifs immédiats que la Team YID entend réaliser, une fois, installée à la maison de verre, avant de présenter à l'auditoire la liste de 17 membres en lice pour l'élection du Comité exécutif.

Le coordonnateur général de la campagne, Malick Tohé, a invité les membres actifs à garder la flamme et à rester mobilisés pour enclencher ensemble la renaissance du football ivoirien.

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Patriote

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.