Rwanda: L'opposant rwandais Paul Rusesabagina enlevé ?

Paul Rusesabagina
2 Septembre 2020

Selon sa famille et ses proches, Paul Rusesabagina a été kidnappé à Dubaï, aux Emirats Arabes Unis. La Belgique, dont il détient la nationalité, déclare ne pas être impliquée dans son arrestation.

Pour Carine Kanimba, la fille de l'opposant rwandais, son père n'a pu qu'être kidnappé à Dubaï où il séjournait la semaine dernière. L'ancien Premier ministre rwandais Faustin Twagiramungu, lui aussi opposant au régime de Kigali, affirme qu'il s'agit bien d'un enlèvement.

"Pour nous ce n'est même pas une arrestation, il s'agit d'un kidnapping négocié avec certaines autorités. Monsieur Paul Rusesabagina est de nationalité belge pour l'instant et détient une carte de résident aux États-Unis. Pourquoi le gouvernement rwandais n'a pas osé demander au gouvernement belge ou alors américain de lui envoyer l'intéressé ?", se demande Faustin Twagiramungu.

L'opposant faisait l'objet d'un mandat d'arrêt

L'ancien patron de l'Hôtel des Mille Collines, Paul Rusesabagina, est accusé par Kigali d'être l'un des fondateurs et financiers d'un groupe rebelle rwandais.

Thomas Nahimana, membre d'un mouvement d'opposition, en exil, explique que le gouvernement rwandais cherchait à interpeler Rusesabagina depuis longtemps.

"On savait que le Rwanda avait lancé des mandats d'arrêts contre certaines personnalités lorsque le mouvement FLN a déclaré la guerre au gouvernement rwandais. Et comme Paul Rusesabagina était président d'une coalition dont faisait partie le FLN, il avait aussi ce mandat d'arrêt international. On le savait", affirme Thomas Nahimana.

Des conséquences politiques dans la région

Pour Kassim Kayira, analyste politique pour l'Afrique de l'Est, "dans la politique sous-régionale des Grands Lacs, l'arrestation de Paul Rusesabagina et tout ce qu'il y a autour mettra d'un côté ceux qui sont pour cette attitude (de Kigali ) et de l'autre, ceux qui sont contre."

La police rwandaise qui l'a présenté lundi devant la presse n'a pas donné de précision sur les circonstances de cette arrestation. Elle a uniquement expliqué avoir bénéficié d'une coopération internationale.

Selon l'agence Associated Press, le président rwandais Paul Kagamé entretient des relations étroites avec les Emirats Arabes Unis et la compagnie aérienne publique RwandAir assure des vols directs entre Dubaï et Kigali.

Toutes nos tentatives pour joindre les autorités rwandaises sont restées vaines.

Pour sa part, François Ngarambe, secrétaire général du Front patriotique rwandais (FPR), le parti au pouvoir au Rwanda, a expliqué qu'il ne pouvait pas commenter un dossier qui relève de la justice et que Rusesabagina n'est pas cadre du FPR ni membre d'un parti politique reconnu au Rwanda.

Plus de: DW

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.