Tunisie: Lotfi Abdelli à la soirée de clôture du Festival International de Dougga - «Ma seule vocation est tout simplement le divertissement»

2 Septembre 2020

La 44e édition du Festival international de Dougga, qui fut nationale cette année, s'est clôturée avec le rire et le divertissement à travers le one man show "Just Abdelli 100% tabou" de l'humoriste Lotfi Abdelli.

Lotfi Abdelli a dessiné des sourires, arraché des rires incontrôlables et osé encore une fois servir au public du tabou cru et brut.

Le comédien est un fidèle du théâtre de Dougga ; c'est la quatrième fois qu'il s'y produit et il n'a pourtant pas pris son public pour acquis. Comme un tigre dans une arène, il s'est démené sur scène, en prenant soin d'avoir les spectateurs à l'œil, avait un sens de la répartie aussi rapide que l'éclair et tournait les rares moments de gêne en un fou rire général et contagieux.

Sans détour ni artifices, il a abordé nos rapports familiaux particuliers à nous Tunisiens et décrit en détail ce que la plupart des personnes présentes ont vécu au cours de leur enfance. Originaire de Testour, le lien de Lotfi Abdelli avec le public était encore plus spécial et il n'a pas omis de l'évoquer, et ce, à maintes fois en les taquinant : "On est cousins, vous n'allez pas me tourner le dos vous aussi, pas vous!".

Il a d'ailleurs tourné en totale dérision la polémique qui le suit dernièrement et ne s'est pas retenu de se mettre à dos tous les politiciens tunisiens pour le bonheur du public qui subit les conséquences de leurs querelles.

A la fin, il a clos son spectacle en insistant sur le fait qu'il ne s'est jamais considéré comme un intellectuel et que sa vocation était simplement de divertir et de faire oublier aux Tunisiens leurs soucis quotidiens en les faisant rire.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X