Angola: Nécessité de moderniser d'urgence les services des organes de presse publics

Luanda — La modernisation des services des "Edições Novembro", de la Radio nationale d?Angola (RNA) et de la Télévision publique d?Angola (TPA) s'avère "urgente", estime le ministre des Télécommunications, Technologies d'information et de la Communication sociale.

S'exprimant mardi, à Luanda, au terme d'une journée de visites aux installations techniques de ces trois organes de la presse publics, Manuel Homem a fait savoir que le programme digital de la TPA était en pleine phase pilote.

La phase pilote permettrait à tout le territoire national de capter la télévision digitale par satellite, a-t-il expliqué, soulignant que "le réseau est encore analogique, et les relais ont déjà été revus afin d'élargir l'accès gratuit au réseau".

Par ailleurs, parlant des Radios Viana et Cazenga, deux stations locales dépendantes de la RNA, le ministre a souligné la nécessité pour ces organes d'être dotés des programmations tournées vers la réalité locale des municipalités depuis lesquelles elles émettent.

Selon lui, les stations de radios locales doivent également prêter un service de communication qui réponde aux attentes de la communauté, notamment juvénile.

Enfin, préoccupé par l'occupation illégale des terrains dans les zones de Cazenga et de Viana, où se situent les Centres des stations qui abritent les relais de la Télévision et de la Radio publiques, le ministre a appelé l'Administration municipale à intervenir dans ce sens.

Signalons que les "Edições Novembro", tel est le nom officiel des imprimeries propriétaires du quotidien gouvernemental "Jornal de Angola".

A La Une: Presse et Média

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.