Congo-Brazzaville: Covid-19 - "Main dans la main Congo - Chine " une chanson de sensibilisation à l'importance des mesures barrières

Publiée le 21 août sur leur chaîne You Tube, "Main dans la main Congo-Chine" est un titre orignal du groupe « Babingui Tambour ». A travers cette chanson qui a connu la participation des artistes chinois, le Congo et la Chine ouvrent une nouvelle page, qui raffermit davantage leur destin commun.

Le groupe « Babingui Tambour » veut, à travers cette œuvre musicale réalisée en partenariat avec des artistes chinois, sensibiliser les gens à l'importance des mesures barrières et de la solidarité face à la pandémie de Covid-19. Il ajoute également une dimension culturelle à la coopération antiépidémique entre le Congo et la Chine, deux pays frères dont l'amitié est « inébranlable ».

Si jeune qu'il soit, depuis le début, Babingui Tambour ne cache pas son talent brillant alimenté par une vision internationale et par un engagement aux échanges interculturels. En 2019, le groupe a impressionné l'assistance en dansant avec des tambours Tam-Tam au rythme de la chanson pop chinoise « Au fond de la forêt de bambous ». Sa capacité extraordinaire pour la création musicale s'est aussi manifestée dans la chanson originale intitulée "Motema" (Cœur) qu'il a lancée, le 15 août 2020 sur sa chaîne You Tube.

Une série des prestations

Le groupe « Babingui Tambour » a presté à plusieurs manifestations culturelles. Le 25 mars 2020, il a presté en ligne à l'occasion de la Journée internationale africaine dans la lutte contre la Covid-19 sponsorisée par WAN SHOW ; en décembre 2019 : prestation à la première exposition chinoise LOVOL au Congo au Palais des Congrès ; en novembre 2019 : prestation pour l'échange culturelle Congo-Chine avec la délégation de Nanjing à l'Université Marien- Ngouabi ; 14 août 2019 : prestation pour le compte publicitaire à l'occasion du quinzième anniversaire de l'existence de la société Money-Gram au Congo Brazzaville ; août 2019 : prestation pour le compte de la clôture de l'année Académique à l'institut Confucius de l'Université Marien Ngouabi au Rectorat ; le 21 juin 2019 : prestation à la fête internationale de la musique à l'Institut français du Congo (IFC) ; du 08 au 09 juin 2019 : prestation au festival international de percussion Mbonda Eléla à Kinshasa en République démocratique du Congo ; du 28 février au 15 mars 2019, le groupe a presté pour le compte du marketing de la Société nouvelle des Ciments du Congo (SONOCC) ; novembre 2018 : prestation au spectacle Ibonga Odzanga à l'espace Bourgérol de Bacongo dans le deuxième arrondissement de Brazzaville.

Pour la petite histoire, le groupe Babingui Tambour est créé le 15 septembre 2018 par le chorégraphe Chris Babingui et le danseur Fila Praxcede. Le groupe « Babingui Tambour » est un groupe de musique, danse et percussion et aussi allie la tradition kongo et la modernité musicale (Ngoma, piano, guitare). Le groupe a eu à prester et continue toujours à le faire pour le compte de plusieurs activités culturelles à l'international comme à l'intérieur du territoire congolais.

« Le monde n'est plus comme hier. Menons un combat dont nous sommes fiers. À l'édifice, on apporte chacun sa pierre. Face à la crise sanitaire, soyons tous solidaires. Faut agir comme sœurs et frères pour enrayer ce fléau qui n'est pas imaginaire, au lieu de désigner des boucs émissaires. Ce n'est pas bon de diaboliser une certaine nation. Faut dire non à toutes ces formes de diffamation. Que ce monde n'ait plus de stigmatisation. En fin de compte, le remède c'est la coopération. Méfions-nous des semeurs de polémiques. Le plus fou, c'est le virus politique. Épargnons-nous des préjugés idéologiques. Je dis avant tout « vive l'amitié Chine-Afrique ! » ont-ils chanté.

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.