Cote d'Ivoire: Adama Toungara aux chefs traditionnels - "Votre rôle est plus que déterminant dans la préservation de la paix"

À la tribune de la Fondation Félix Houphouët-Boigny pour la recherche de la paix, le samedi 29 août 2020, lors de la rencontre organisée par son institution avec les rois et chefs traditionnels de Côte d'Ivoire, le médiateur de la République, Adama Toungara a invité les gardiens des us et coutumes à être des ambassadeurs de paix dans leur communauté respective.

Portant sur le thème :" Les mécanismes d'instauration d'une paix durable en Côte d'Ivoire", cette rencontre a réuni, des préfets de région, des guides religieux, des responsables de femmes et de jeunesses et plus de 200 chefs traditionnels venus des 31 régions et Districts du pays.

L'objectif principal de ces assises était d'échanger, notamment avec ces têtes couronnées afin que celles-ci mènent une campagne de sensibilisation à la paix et à la cohésion sociale à une période cruciale de la vie de la Côte d'Ivoire, la période électorale.

Selon le médiateur de la République, c'est avec l'implication de tous que l'on parviendra à forger et maintenir durablement la paix et la cohésion sociale en Côte d'Ivoire .

Il a lancé un appel à l'ensemble des rois et Chefs Traditionnels présents aux fins d'être des ambassadeurs de paix auprès de leur communauté respective. "

Votre rôle est plus que déterminant dans la préservation de la paix et de la cohésion sociale dans toutes les contrées de notre pays. L'histoire de notre pays nous en a donné la preuve , et nous voulons vous féliciter pour votre rôle fondamental dans le maintien de la paix et de la cohésion sociale dans nos communautés.

Vous représentez pour les populations des repères par la régulation des conflits sociaux .Nous vous mettons en mission auprès de nos populations afin de les sensibiliser sans relâche à préserver par un comportement social les nombreux acquis engrangés au plan économique par la Côte d'Ivoire ces dernières années " a-t-il dit. Aussi, a-t-il exhorté ces têtes couronnées au pardon et à la réconciliation.

Il a les invités en conséquence à exhorter leurs proches et administrés à taire davantage les rancœurs, les ressentiments pour s'engager résolument dans la voie de la cohabitation pacifique en privilégiant le bon ton, la concertation, le dialogue aussi bien pour prévenir les conflits que pour les régler.

" L'acceptation mutuelle malgré nos différences s'impose, si nous voulons tourner définitivement les pages tristes que nos régions ont connues.

Vous devez construire l'harmonie sociale qui faisait jadis la fierté de notre pays. Il vous faut faciliter la cohabitation harmonieuse entre les communautés dans le respect des lois républicaines et des us et coutumes.

Le renforcement de la cohésion sociale requiert en effet diverses exigences, la résolution non- violente des conflits, l'équité dans l'exercice des droits, le développement personnel, le renforcement des liens transversaux, la confiance mutuelle et le développement des valeurs telles que la tolérance et la solidarité .

Soyez des acteurs de paix et des garants du vivre ensemble pour un avenir plus rayonnant pour notre pays."

Par ailleurs, il a invité les responsables politiques à cultiver la tolérance et la courtoisie dans les discours. Notamment lors des prochaines campagnes électorales."La démocratie doit s'exprimer dans le respect de l'autre, de ses opinions et idéologies.

C'est en observant ces principes élémentaires que nous pourrons garantir à notre pays une paix durable " a-t-il fait remarquer.

Tout en exhortant les femmes à jouer pleinement leur rôle d'éducatrice auprès de leurs conjoints et de la jeunesse en ce moment crucial de la vie de la Côte d'Ivoire. Il a salué à cet effet les initiatives déjà menées par les organisations féminines médiatrices sur le terrain.

À l'endroit des jeunes, Adama Toungara a fait savoir que leur avenir est largement tributaire des conflits socio-politiques dans le pays." Éviter de vous engager dans la voie de la violence dont vous serez les principales victimes.

" Il a les exhortés à cultiver le civisme et le respect de l'autre quelles que soient les opinions politiques, idéologiques et religieuses. Pour finir, le médiateur de la République a invité l'ensemble des forces vives de la Côte d'Ivoire à être des vecteurs de paix

" Nous devons résolument nous engager dans la recherche du bien-être pour tous et des générations futures. En adoptant cette démarche nous pourrons garantir un avenir radieux à nos enfants et petits enfants ", dira t-il en substance.

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: L'Intelligent d'Abidjan

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.