Afrique Centrale: "En fuite imaginaire" pour l'Angola - Glody Likonza dément et met Kitenge Kikumba au défi de le prouver

Le milieu de terrain offensif du Tout-Puissant Mazembe Englebert, Glody Likonza, a démenti, sur sa page facebook, mercredi, les rumeurs qui faisaient état de sa fuite de Lubumbashi pour Kinshasa, à destination de Luanda, en Angola où il aurait été contacté par les dirigeants de Primeiro do Agosto.

«J'ai lu ce matin une publication sur les réseaux sociaux qui m'attribue une fuite imaginaire en Angola, faux et archi faux. Je suis à Kinshasa pour des raisons personnelles et familiales et j'avais signalé que je serai à Lubumbashi cette semaine pour la reprise des entraînements. Je respecte beaucoup les dirigeants de Primeiro do Agosto qui m'avaient sollicité depuis longtemps et tiennent toujours à moi, chose qui est normal. Je les ai demandés de négocier normalement avec mon club le TP Mazembe. Cependant, je condamne avec la dernière énergie cette façon de salir mon image, ma personne voire même l'image du TP Mazembe dans le site officiel du club, qui fait confiance aux rumeurs de la rue qu'à moi-même leur joueur. En tout cas, c'est déshonorant s'il faut tout régler sur les réseaux sociaux », a écrit ce jeune garçon de 22 ans, mettant au défi tout celui qui a confirmé qu'il serait en fuite vers l'Angola.

L'annonce de cette fuite de Glody Likonza, faut-il rappeler, a été annoncée par le manager général de Mazembe, Frédéric Kitenge Kikumba, dans un communiqué sur les réseaux sociaux. Au nom de Mazembe, Kitenge Kikumba a même écrit à la Fédération congolaise de football association (Fecofa), la Fifa et les autorités pour alerter l'opinion sur cette fuite d'un pur produit maison de Mazembe formé à l'Academy Katumbi Football.

Aux dernières nouvelles, a-t-on appris, des sources concordantes, Glody Likonza et même son coéquipier incriminé Arsène Zola auraient déjà rejoint Lubumbashi pour le travail.

Plus de: La Prospérité

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.