Burkina Faso: Construction du premier satellite burkinabè - Le président du Faso promet d'accompagner la suite du projet

3 Septembre 2020

Le président du Faso Roch Marc Christian Kaboré a reçu le physicien spatial porteur du projet de construction du premier satellite burkinabè Burkina Sat1, le Pr Frédéric Ouattara, le jeudi 3 septembre 2020 à Kosyam.

«Je suis venu avec un rêve et je retourne avec une concrétisation du rêve parce que le chef de l'Etat s'est engagé à nous accompagner jusqu'au bout de ce projet ».

Tels ont été les propos du physicien spatial porteur du projet de construction du premier satellite burkinabè Burkina Sat1, le Pr Frédéric Ouattara. Ce dernier a été reçu en audience le jeudi 3 septembre 2020 à Kosyam.

Le physicien spatial avait à ses côtés, en plus du ministre de l'Enseignement supérieur de la Recherche scientifique et de l'Innovation le Pr Alkassoum Maïga, l'équipe scientifique du projet composée d'étudiants des laboratoires et le vice-président de l'université Norbert Zongo de Koudougou Pr Issa Moumoula.

Selon le Pr Frédéric Ouattara, après la réception de la station au sol, le 27 août dernier, le président du Faso a marqué son enthousiasme à travers un poste. « Nous sommes venus lui témoigner toute notre gratitude pour ce qu'il est en train de faire pour ce projet », a-t-il confié.

Pour ministre de l'Enseignement supérieur Pr Alkassoum Maïga, il s'agit de l'étape n°1 et il reste encore deux étapes à savoir la construction du satellite et le lancement. Ainsi, après avoir montré tout l'intérêt à aller à la conquête de l'espace, a-t-il dit, la délégation a soumis des doléances.

A en croire le Pr Alkassom Maïga, le président Roch Marc Christian Kaboré a eu une oreille attentive. « Nous pensons que très rapidement, le président du Faso va nous accompagner avec les ressources qu'il faut, afin qu'on puisse concrétiser ce qui était le rêve de tout un peuple et qui a commencé à être une réalité avec la réception de la station au sol. Nous pouvons prendre rendez-vous d'ici 2021 pour que les autres étapes s'enchainent », a-t-il révélé.

Le ministre a saisi l'occasion pour remercier le chef de l'Etat pour l'attention particulière accordée à la communauté scientifique. « Il y a eu la construction d'amphithéâtre, mais l'accompagnement de la recherche. A l'occasion de la covid-19, il (le président du Faso, Ndlr) a pris l'engagement de mettre à la disposition de la recherche scientifique le montant de 15 milliards de F CFA et les cinq premiers milliards de F CFA ont été virés dans les comptes du ministère », a ajouté le Pr Alkassoum Maïga .

Plus de: Sidwaya

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.