Cameroun: Aviation/Douala - 2 adolescents se retrouvent discrètement à bord d'un avion

4 Septembre 2020

Les faits se déroulent le 28 août dernier à l'aéroport international de Douala, dans la capitale économique du Cameroun. Deux jeunes garçons se sont clandestinement introduits au sein du Brussels Airlines, un avion en partance pour l'Europe. Cependant, une enquête serait ouverte afin d'apporter plus d'explications sur cette affaire.

Une affaire qui fait actuellement la une des commentaires dans les aéroports de Libreville et de Douala. Produite en fin août 2020, deux adolescents retrouvés ont réussi à intégrer de façon clandestine un avion de la compagnie de transport aérien Brussels Airlines.

Respectivement âgés de 16 et 17 ans, dont leur identité n'a pas encore été révélée pour le moment, le coup des deux jeunes garçons ont quand-même pu démontrer les défaillances sécuritaires qui existent à l'aéroport de Douala. Néanmoins, une enquête a été ouverte pour savoir comment ces adolescents ont-ils fait pour se retrouver dans cet avion de Brussels Airlines en partance pour l'Europe.

« A cet instant, l'enquête est en cours pour savoir comment les deux enfants ont réussi à se retrouver dans l'avion en partance pour l'Europe. Ils auraient trompé la vigilance de la sécurité grâce aux chasubles de l'ADC (Les Aéroports du Cameroun, ndlr) qu'ils portaient sur eux. C'est pendant l'installation des passagers et le contrôle avant décollage, que le personnel navigant a découvert ces passagers d'un autre genre qui mettent en lumière, une grosse défaillance dans la sécurité », développe une source policière camerounaise, relayé par infonet et l'ANAC.

Plus de: Gabonews

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.