Guinée: Tenue à Conakry de l'atelier national de réflexion et d'orientation stratégique sur le développement des chaînes de valeur

4 Septembre 2020

Sous le leadership du ministère de l'agriculture et du programme des nations unies pour le développement (PNUD) l'atelier national de validation de l'étude sur les filières agricoles, de réflexion et d'orientation stratégique sur les filières/chaînes de valeur des produits agricoles, de l'élevage, de la pêche et forestiers non ligneux s'est tenu à Conakry du 25 au 28 août 2020.

Le développement du secteur agricole, au sens large du terme (agriculture, élevage, pêche) est un défi majeur qui doit être le fruit d'une réflexion et d'actions stratégiques et synergiques, systématiques et focalisées sur les potentialités existantes (approche valorisante) et les insuffisances relevées sur tous les maillons essentiels de la chaîne de production/accès aux marchés, notamment sur les aspects pouvant offrir des valeurs ajoutées confirmées au niveau des filières agricoles essentiellement ciblées par le Gouvernement.

C'est pourquoi, le Programme Transformation Economique Inclusive et Chaînes de valeur a commandité une étude diagnostique des filières agricoles et chaînes de valeur dans les domaines de l'agriculture, de l'élevage, de la pêche, de l'environnement (produits forestiers non ligneux) et de l'artisanat.

L'objectif principal de cette étude est de dérouler une analyse SWOT en vue de disposer des connaissances relatives aux forces, faiblesses, opportunités et menaces pour des filières de production à développer.

Ainsi, pour la restitution et validation des résultats de l'étude réalisée et de bâtir des plans pertinents de développement des filières, jugées économiquement porteuses et retenues comme priorité régionale, le PNUD organise des ateliers régionaux auxquels prendront part, essentiellement, les acteurs évoluant sur les différents maillons des filières de production.

Selon les organisateurs, l'objectif principal de cet atelier national est de conduire, par le biais de la facilitation, une réflexion stratégique sur les chaînes de valeur des produits dans les domaines de l'agriculture, de l'élevage, de la pêche, de l'environnement en Guinée et donner des directives utiles à l'élaboration d'un document stratégique, assorti d'un plan d'action opérationnel.

« Les principaux résultats de l'étude sur les filières et chaînes de valeur sont validés ; Les chaînes de valeur des produits agricoles, halieutiques, de l'élevage et forestiers non ligneux sont analysées, les forces et faiblesses ainsi que les potentialités et les contraintes sont identifiées, avec un focus sur l'aval des filières à potentiel économique; Les produits/filière agricoles prioritaires et susceptibles de porter les initiatives « chaînes de valeur » sont ciblés avec possibilité de labélisation identifiée ; Des orientations stratégiques et opérationnelles pour soutenir le développement des chaînes de valeur (éléments contributifs pour le consultant/modérateur à l'élaboration des documents à lui exigés) sont définies ; Une esquisse de plan d'action opérationnel (à finaliser par le consultant à la suite des ateliers régionaux) pour soutenir et encadrer les interventions sur les chaînes de valeur, est élaborée ; Un plan d'actions concret pour le développement d'opportunités commerciales est élaboré par filière ciblée dans le cadre de son accompagnement« , sont les résultats attendus.

Plus de: Aminata.com

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.