Angola: Le PIIM emploie 80 jeunes à Namacunde

Ondjiva (Angola) — Quatre-vingts jeunes de la municipalité de Namacunde, province de Cunene, ont bénéficié de leur premier emploi dans le cadre de l'exécution des travaux du Plan intégré d'intervention dans les municipalités (PIIM), a informé jeudi, l'administratrice locale, Isabel Ndesihafela.

S'exprimant en marge de la visite pour vérifier le degré d'exécution des travaux sociaux du PIIM, à Namacunde, Isabel Ndesihafela a déclaré que les jeunes sont embauchés dans des entreprises de construction qui réalisent 16 projets sociaux.

Les projets en question comprennent la construction de 24 kilomètres de terrassement sur un tronçon secondaire, la construction d'un nouveau réseau de distribution d'électricité, quatre écoles de sept salles de classe chacune et 10 résidences pour enseignants et infirmiers, des actions estimées à 1.179.588.013, 47 kwanzas.

À son tour, la gouverneure de Cunene, Gerdina Didalelwa, a jugé satisfaisante la mise en œuvre du PIIM dans la municipalité, après avoir corrigé des lacunes techniques mineures.

"Les travaux, malgré un financement de 15 pour cent, sont exécutés physiquement à l'ordre de 46 à 50 pour cent, grâce à la dynamique et aux efforts des entrepreneurs", a-t-il dit.

Gerdina Didalelwa a souligné que la construction de ces infrastructures sociales contribuera à l'amélioration de la qualité de vie des communes.

La province de Cunene a 97 projets, impliquant la construction d'écoles, d'unités sanitaires, de routes structurantes, l'assainissement de base, entre autres, évalués à 21 milliards 993 millions 591 mille kwanzas.

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.