Afrique: BAD - Akinwumi Adesina réaffirme son engagement à soutenir les économies africaines

5 Septembre 2020

Réélu le 27 août pour un second quinquennat à la tête du Groupe de la Banque africaine de développement (BAD), lors des Assemblées annuelles de l'institution, Akinwumi Adesina a prêté serment hier mardi, au cours d'une cérémonie d'investiture en mode virtuel.

Pour ce second mandat, le président de la BAD a réaffirmé son « engagement inébranlable » et sa « responsabilité indéfectible » pour soutenir, stabiliser et renforcer les économies africaines qui ont fortement été ébranlées par la pandémie de Covid-19.

A cet effet, Dr Akinwumi Adesina a indiqué que la banque accordera « une attention particulière » au continent africain en concentrant les travaux sur les infrastructures économiques, physiques et sanitaires de qualité.

« Aujourd'hui, nous devons l'aider à se reconstruire avec audace, mais aussi avec intelligence, en veillant attentivement à la qualité de cette croissance : notamment dans les domaines de la santé, du climat et de l'environnement.

Cette pandémie offre de nouvelles opportunités et a remis aux centres des discussions l'impérieuse nécessité de renforcer les capacités de production, le développement industriel et les chaînes de valeur industrielles indispensables de l'Afrique, et nous devons soutenir cet élan avec des infrastructures et des politiques favorables », a-t-il indiqué.

Outre les infrastructures, le président Adesina a fait savoir que la BAD jouera, également, un grand rôle dans le dialogue sur les politiques économiques, à travers un soutien à la gestion durable de la dette et par la promotion des jeunes sur le continent.

« Plus que jamais, nous élargirons les partenariats dans plusieurs domaines : la finance, le savoir, l'investissement, et construirons des partenariats inclusifs plus solides avec la société civile, les universités et les centres d'excellence du savoir », a-t-il noté.

Rappelant quelques actions de son premier mandat, Dr Akinwumi Adesina a souligné que les cinq grandes priorités de la banque, à savoir Éclairer l'Afrique et l'alimenter en énergie ; Nourrir l'Afrique ; Industrialiser l'Afrique ; Intégrer l'Afrique ; et Améliorer la qualité de vie des populations africaines ont été mises en œuvre avec « détermination, diligence et rigueur » pour accélérer le déploiement de la stratégie décennale.

À l'en croire, cela a permis à 18 millions de personnes d'être raccordées au réseau électrique, 141 millions de personnes de bénéficier de technologies agricoles améliorées pour la sécurité alimentaire.

Par ailleurs 15 millions de personnes ont bénéficié d'un accès à des financements provenant d'investissements privés ; 101 millions de personnes ont accédé à des infrastructures de transport améliorées et 60 millions ont bénéficié d'un accès à l'eau et à l'assainissement.

Pour sa réélection, le président de la BAD a exprimé toute sa reconnaissance pour la « confiance » et le « soutien » dont il a été l'objet. « Par-dessus tout, je suis très honoré et très touché », a-t-il déclaré.

Plus de: Patriote

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.