Tunisie: "L'attaque terroriste est un crime désespéré qui ne déstabilisera pas l'Etat" (Kais Saïd)

Tunis — - Le président de la République, Kais Said, a confirmé, dimanche, que l'attaque terroriste, perpétrée, ce matin, dans la ville d'Akouda à Sousse, "est un crime désespéré qui ne déstabilisera pas l'État tunisien, mais qui nous donnera force et détermination".

Il a ajouté, dans une déclaration aux médias, en marge d'une rencontre au siège du gouvernorat de Sousse avec le gouverneur et de hauts cadres de la sécurité, que "toute opération de ce type ne fera pas tomber l'Etat et que ceux qui la mènent se trompent et n'atteindront pas leur objectifs".

"Le peuple tunisien a fait preuve de soutien à l'institution sécuritaire et à tous les institutions de l'Etat. Le terrorisme n'aura pas de place en Tunisie", a de son côté indiqué, le ministre de l'intérieur, Taoufik Charfeddine, soulignant que l'institution sécuritaire veillera à garantir la sécurité sur tout le territoire du pays.

L'adjudant Sami Mrabet est décédé, après avoir été transféré à l'hôpital tandis que l'adjudant Rami Limam y reçoit les soins nécessaires, dans l'attaque de ce matin, à Sousse. Il ont été percutés, dimanche matin, par trois terroristes à bord d'un véhicule, au niveau du croisement d'Akouda à El Kantaoui dans la région de Sousse, indique le ministère de l'Intérieur, précisant que les trois assaillants ont été neutralisés.

Les unités sécuritaires ont procédé au ratissage de la zone et encerclé les assaillants. Ils sont parvenus à les neutraliser après un échange de coups de feu.

Plus de: Tunis Afrique Presse

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.