Cote d'Ivoire: Développement de la région du Loh-Djiboua - Ouattara donne le bitume à Zikisso et Lakota

6 Septembre 2020

Les chefs-lieux des communes de Zikisso et de Lakota dans la région du Loh-Djiboua vont bientôt changer de visage. Elles auront une voirie recouverte de bitume dont 3, 14 km pour Zikisso et 6, 125 km pour Lakota.

Les travaux de bitumage d'un montant global d'environ 4 milliards de FCFA ont été lancés hier par le ministre de l'Équipement et de l'Entretien routier, Amedé Koffi Kouakou, représentant le Premier ministre, chef du gouvernement, ministre de la Défense, Hamed Bakayoko.

Dans ces deux localités, les populations avec à leur tête les doutos (chefs traditionnels) se sont massivement mobilisées pour dire merci au président de la République Alassane Ouattara et au gouvernement pour cette action qui va fortement impacter le développement de leurs villes et améliorer les conditions de vie.

C'est donc dans la liesse populaire que le représentant du chef du gouvernement a indiqué que le Président Ouattara tient à la réalisation du projet de modernisation de la voirie des villes de l'intérieur du pays qui est un pan important de son programme.

"Je voudrais remercier les autorités administratives et politiques, les cadres ainsi que l'ensemble des populations pour la grande mobilisation.

Je suis heureux et reconnaissant au chef de l'Etat Alassane Ouattara dont la vision pour un développement inclusif de la Côte d'Ivoire touche aujourd'hui Zikisso et Lakota. Je m'associe aux populations pour lui exprimer notre infinie gratitude pour la puissance de son action au profit de son pays et de ses concitoyens", a-t-il félicité.

Avant d'inviter les uns et les autres à soutenir les actions de développement du président de la République afin de permettre à la Côte d'Ivoire de se maintenir dans la dynamique de modernisation. "Nous sommes à deux mois d'une échéance capitale. Je veux parler de l'élection du président de la République le 31 octobre prochain.

Il s'agira pour vous de choisir entre la poursuite des actions de développement ou leur interruption. Je sais que le bon sens prévaudra et que vous ferez le choix de la continuité afin de permettre à Zikisso et Lakota leur développement amorcé", a-t-il affirmé sous les ovations.

Non sans égrener le long chapelet des réalisations en matière de routes dans le Loh-Djiboua, notamment les travaux de renforcement de la route PK 109- Divo-Gagnoa, les travaux d'aménagement et de bitumage de la route de Divo-Guitry-Côtière, la construction du pont de Nebo, le reprofilage de 100 km de routes en terre qui ont nécessité un investissement de 133,06 milliards de FCFA.

Pour terminer, le ministre s'est tourné vers les acteurs du projet pour les enjoindre au respect des prescriptions du cahier de charges afin d'assurer la qualité des travaux.

Très heureux, le député-maire de Zikisso, Abadi Charles Miézan, a estimé que le temps tant attendu du développement est enfin arrivé pour Zikisso avec l'électrification de tous les villages des sous-préfectures de Gagoré, Djidji et Zikisso, l'ouverture de toutes les voies mettant ainsi fin au calvaire des populations, la construction d'un collège de proximité, de deux laboratoires au lycée, d'un château d'eau à Dogoré et la construction en cours de l'hôpital général de Zikisso.

C'est pourquoi, il a exhorté ses administrés et les populations à la culture de la paix pour le développement. Il a surtout conseillé de ne pas accorder d'intérêt aux ennemis du développement qui manipulent et mentent pour nuire.

"Ils sont jaloux du travail qui est en train d'être fait. Mais, ils ont échoué. Ne vous trompez pas de combat. Ne les écoutez pas et ne les laissez pas faire", a-t-il recommandé.

Le maire de Lakota, Samyr Merry et le député Kouyaté Abdoulaye ont embouché la même trompette de la paix, de l'unité et du vivre-ensemble pour le développement de la cité des éléphants.

"Après des décennies d'entente, voilà la consécration d'une aspiration profonde des populations. C'est donc une fierté pour nous. C'est pourquoi nous disons merci au chef de l'Etat et invitons à la paix", a affirmé l'honorable Kouyaté au nom des populations de Lakota.

À en croire Gnali Mesmer, porte-parole des populations de Zikisso, le peuple Dida qui n'est pas ingrat saura traduire sa reconnaissance au président de la République, Alassane Ouattara, au moment opportun.

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Patriote

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.