Congo-Kinshasa: ESU - Bientôt une mise en place des Comités de Gestion

Le ministre de l'Enseignement Supérieur et Universitaire, Thomas Luhaka Losenjola, dans sa gibecière des prérogatives, a soulevé la problématique sur la nécessité de procéder à la mise en place des Comités de Gestion dans certains établissements publics de la République. La question était à l'ordre du jour lors de la 47ème réunion du Conseil des ministres, présidée par le Chef de l'Etat, Félix-Antoine Tshisekedi, vendredi 4 septembre 2020. Une proposition adoptée par le Conseil des ministres, après débats et délibération.

Dans sa note d'information sur le sujet, le Ministre a rappelé la nécessité de procéder à une sérieuse évaluation de la situation et à la mise en place d'une stratégie pour faire face aux défis notamment, par la nomination des animateurs et dirigeants des établissements d'enseignement supérieur et universitaire concernés, rapporte le compte-rendu de cette réunion qui porte la signature du Ministre de la Communication et Médias, Porte-parole du Gouvernement, David-Jolino Makelele.

C'est, en effet, à cette tâche que se sont attelés les responsables des Conseils d'administration des Universités, des Instituts Supérieurs Pédagogiques et des Instituts Supérieurs Techniques, Artistiques et Technologiques.

Pour y parvenir, quelques critères relatifs à l'examen des mises en place à intervenir ont été retenus et soulevés à savoir, la vacance des postes, le dépassement du mandat statutaire ou le dysfonctionnement des Comités de Gestion desdits établissements.

Partant de ces critères de nomination des membres des Comités de Gestion, le Gouvernement a martelé sur la nécessité de respecter scrupuleusement les prescriptions de l'article 153 de la Loi-cadre ainsi que celles de la Loi n°18/038 du 29 décembre 2018 relatives à la matière.

Les nominations des candidats retenus seront faites par les autorités matériellement compétentes selon les cas, conformément à la règlementation applicable en la matière.

Cela étant, les candidatures seront examinées à cet effet par les Conseils d'Administration desdits établissements, qui feront ensuite des propositions au Ministre de l'Enseignement Supérieur et Universitaire.

Il a été également souligné au cours du Conseil des ministres du week-end dernier, la nécessité d'adopter une stratégie de mise en place progressive.

Plus de: La Prospérité

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.