Congo-Kinshasa: Le Prof Ntumba Luaba dénonce une pensée dansante sans repères fixes

7 Septembre 2020

L'État de Droit veut que lorsque l'on s'est présenté librement devant une juridiction siégeant en dernier ressort et que l'on a perdu le procès, on puisse avec galanterie et élégance ( fair-play )se plier au verdict rendu.

En se présentant volontairement devant la Cour Constitutionnelle ,cela signifie que l'on a accepté de lui faire confiance et d'accepter ses arrêts.

Ainsi, il faut savoir perdre un procès avec honneur, même si on croit ou pense détenir sa propre vérité.

On ne peut décider d'arrêter le temps d'une Nation et de précariser tout processus évolutif de la RDC parce que l'on n'est plus au pouvoir ou parce que on n'a pas pu y accéder. Si on aime vraiment le Congo, on peut et doit pouvoir se dépasser et sacrifier des intérêts particularistes.

A force de vouloir jeter le discrédit sur la Haute Cour, de la vilipender, de cracher sur les magistrats, de jeter l'opprobre sur eux, l'offense et l'injure... .Quelque part il y a eu et il y a toujours outrage à la magistrature, une infraction, dans les déclarations, les propos tenus , les discours publics, les attitudes, les crachats oratoires... C'est toujours possible d'en tirer toutes les conséquences.

Mais si aujourd'hui les mêmes juges vilipendés hier, ces magistrats de la Cour constitutionnelle dont on ne voulait pas ou plus entendre parler, sont hautement et ardemment défendus, alors l'affaire est entendue et close.

Il y a un Président élu et légalement consacré par la Cour constitutionnelle. Si on en parle autrement, il y a là des éléments persistants d'un outrage au Chef de l'Etat. Tous ces mots venimeux, discourtois, proches de l'injure utilisés à son endroit. JUSQU'À PARLER DE MAINS SALES À CELUI QUI LUI TEND LA MAIN. Ce n'est plus celui que j'ai connu et apprécié.

Persister dans des langages erratiques et contradictoires demandant à la même Cour honnie hier de procéder à la destitution d'un Président que l'on ne reconnaît pas nous plonge dans la déraison, l'irrationnel, des slalom et ersatz de la pensée; une pensée dansante sans repères fixes... .

..Alors trêve de distraction opportuniste , de dissipation inutile de l'énergie utilisable plus efficacement ailleurs.

Laissons à la RDC et à son peuple de saisir les nouvelles opportunités et niches porteuses d'un avenir plus radieux et serein... .Agir autrement, c'est de la sorcellerie en plein jour, à ciel ouvert... .

Ma certitude est que Dieu confondra tous ceux qui n'oeuvrent pas pour le bien de son peuple... Dieu élève les humbles.Il rabaisse les orgueilleux et les prétentieux ;les renvoie les mains vides.

Ce qui se conçoit dans l'obscurité sera dévoilé au grand jour.

Plus rien ne s'opposera au destin de Lumière de la RDC.

Plus de: Le Phare

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.