Cote d'Ivoire: Agneby-Tiassa et Moronou / Accés à l'eau potable - Plusieurs infrastructures livrées par Tchagba Laurent

7 Septembre 2020

Week-end chargé pour le ministre de l'Hydraulique, Laurent Tchagba, qui était dans les régions de l'Agneby-Tiassa et du Moronou pour livrer des infrastructures aux populations.

À Boussoukro, village de la sous-préfecture de N'Douci, dans l'Agneby-Tiassa, le ministre de l'Hydraulique a mis en service le nouveau château d'eau devant desservir outre cette localité celles de Bodo, Kodimasso et Offa en présence du ministre de la Fonction publique, le général Issa Coulibaly, parrain de cette cérémonie.

Laurent Tchagba a fait remarquer que grâce à ce projet qui a coûté 340 millions de francs CFA, l'accès à l'eau est garanti aux 9866 âmes de ces contrées. Il a aussi annoncé que les populations auront droit à des facilités en ce qui concerne les abonnements.

Le président du conseil régional, N'gou Dimba Pierre a traduit sa reconnaissance au gouvernement, à travers le ministre Tchagba, pour les importants projets structurants réalisés ou en cours en vue de solutionner durablement la question de l'eau dans l'AgnebyTiassa.

Il s'agit de la construction d'une station de traitement d'eau à Tiassalé et d'une autre de grande capacité en cours de réalisation à Agboville. » Par cet acte, vous démontrez que le gouvernement travaille pour toutes les populations sans distinction », a-t-il salué.

Dans le Moronou précisément dans le village de Bouaffoukro, dans le département de M'Batto, le lendemain dimanche 6 septembre, le ministre Tchagba a procédé au même exercice. Le château d'eau réalisé à hauteur de 135,5 millions francs CFA est destiné aux 1313 habitants.

Ettien Aka, président de la communauté économique et sociale de l'Allangoua qui regroupe sept villages, a salué la politique volontariste du gouvernement qui a permis à la localité de bénéficier de l'eau potable à profusion. »

Je vous exhorte à vous inscrire nombreux afin d'avoir vos compteurs d'eau. Je m'engage à faire en sorte que les branchements soient subventionnés par l'État », a assuré le ministre Laurent Tchagba.

Avant l'étape de Bouaffoukro, il a procédé au lancement des travaux de construction du château d'eau de la sous-préfecture d'Assahara et des localités environnantes de N'Drikro, Komambo, Kouma et Kouakro.

Très heureux de cet acte, le président de la mutuelle, Aboya Koffi Jean-Claude a soutenu que la population de la tribu Allangoua avait soif. » Aujourd'hui vous nous donner à boire grâce à la politique du président Alassane Ouattara. La population ne l'oubliera jamais », a-t-il appuyé.

Pour le ministre, les travaux réalisés visent à garantir l'accès équitable des populations à l'eau potable. » Aucune région, aucun village, aucun hameau ne sera oublié dans le développement inclusif de notre pays selon les instructions du président de la République.

Je vous exhorte à faire confiance au chef de l'État et à son gouvernement pour vous apporter le développement », a rappelé le ministre à chacune des étapes.

Rendez-vous est donc pris dans six mois pour la livraison du chantier d'Assahara qui va coûter la somme de 554 millions de francs CFA et bénéficier à 12303 personnes.

Ce château comme tous les autres est entièrement financé par l'Etat, à travers, le Fonds de développement de l'eau.

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Patriote

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.