Cote d'Ivoire: Cyclisme - Cissé Issiaka, 10 ans après, au firmament

7 Septembre 2020

Une arrivée en solitaire. Bras levés au ciel en guise de triomphe. Il ne pouvait espérer mieux. Cissé Issiaka a conquis San Pedro, ce dimanche 6 septembre 2020, lors du championnat national de cyclisme sur route.

Décrochant ainsi son deuxième titre de champion de Côte d'Ivoire, dix années après le premier sacré en 2010. Le coureur de la Société omnisports de l'armée (SOA), soldat de 2ème classe, a été simplement éblouissant sur le circuit de 12 km. Bouclant ainsi les 10 tours en 3h 11'45" avec une vitesse moyenne de 37,548 km/h.

« C'est une immense joie pour moi de remporter mon deuxième titre de champion. J'ai vraiment préparé cette compétition pour atteindre cet objectif. Je remercie mes coéquipiers et mes encadreurs qui ont fait un travail énorme pour me permettre de planer sur ce championnat 2020. Je suis vraiment heureux ce jour.

Je remercie la Fédération et tous ses partenaires qui nous permettent de vivre notre passion', a confié le champion de Côte d'Ivoire 2020. Une joie qui constate tout de même avec l'attitude des dirigeants de l'armée.

Ces derniers n'ont pas apprécié l'intrusion d'un athlète d'une autre formation sur le podium. Sorti du peloton avec un groupe de cinq coureurs de la SOA, Konté Bassirou a non seulement tenu mais s'est valablement battu. Bien que distancé de 3'50 », le sociétaire de la Renaissance Club de Cocody s'est adjugé la seconde marche du podium.

Devançant sur la ligne d'arrivée, l'autre coureur de la SOA, Soro Porolo. De belles performances saluée par le ministre de la Promotion des PME, Félix Anoblé, par ailleurs députémaire de San Pedro, et la marraine, la sénatrice Maimouna Bamba épouse Dosso, le secrétaire général 1 de la préfecture, le sous-préfet central, le directeur des régional des Sports, les chefs traditionnels et coutumiers.

Tous ont suivi beaucoup d'enthousiasme cette compétition qui marque la fin de règne de Lingani Amadou et le début de mandat de Cissé Issiaka.

Une belle tribune saisie par le président de la Fédération ivoirienne de cyclisme (FIC), Dr Jean-Marie Allah Kouamé , pour remercier les autorités politiques et administratives pour avoir accepté d'accueillir la peine reine mais aussi d'avoir réussi la mobilisation autour de ce championnat 2020.

Il a surtout fait un plaidoyer à l'endroit du ministre Anoblé, députémaire, pour soutenir le club local de cyclisme sur route et de VTT. Dr Kouamé Allah a surtout mis en exergue les qualités du président de la compétition (Anoblé) et de la marraine (Mme Dosso), des exemples de réussite pour la jeunesse.

Une équipe de jeune filles et une sélection de coureurs issus de la cité portuaire ont pris part à une compétition de démonstration.

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Patriote

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.