Bénin: La société civile réclame la fin du parrainage électoral

7 Septembre 2020

À quelques mois de la présidentielle de mars 2021, la société civile du Bénin adresse ses recommandations aux autorités pour garantir un scrutin "crédible, inclusif et transparent".

En mars 2021, les Béninois seront de nouveau appelés à se rendre aux urnes pour l'élection d'un nouveau président. Mais à moins de huit mois de cette échéance, au regard des dispositions actuelles des textes juridiques qui régissent les élections dans le pays, les organisations de la société civile craignent que le scrutin ne soit pas inclusif.

À la faveur d'une journée de concertation sur les pré-requis d'une élection apaisée, ces organisations souhaitent une relecture des réformes crisogènes, elles recommandent surtout la suppression du parrainage et l'ouverture du scrutin à tous les candidats qui en ont l'ambition.

Abel Gbètoénomon est le secrétaire à la communication de Social Watch Bénin.

Plus de: DW

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.