Egypte: Le pays apprécie le soutien de l'Égypte dans la crise des inondations

Inondations au Soudan

Le ministre soudanais des affaires étrangères, Omar Qamar Al-Din, a apprécié le soutien que les pays amis et frères, y compris l'Égypte, ont apporté à son pays dans la crise des inondations causant de graves dégâts en vies humaines et matériels.

Lors de sa rencontre, lundi 7 sept, avec les chefs et les membres des missions diplomatiques accréditées à Khartoum, M. Qamar Al-Din a affirmé sa confiance en la réponse de la communauté internationale pour aider le Soudan dans cette situation délicate.

Le ministre a fait un exposé de la déclaration de l'état d'urgence au Soudan pour une période de trois mois en raison des inondations dues à la hausse sans précédent du niveau du Nil, indiquant que la décision était intervenue après les inondations de cette année qui ont frappé 16 États du Soudan.

"Les taux d'inondations et de pluies pour cette année ont dépassé les records établis au cours des années 1988 et 1946, avec des prévisions d'une hausse continuelle", a déclaré le ministre.

De leurs côtés, les ambassadeurs et les membres des missions diplomatiques ont exprimé leur profonde tristesse et leurs sincères condoléances pour les victimes des inondations, ainsi que la volonté de leur pays de fournir l'assistance nécessaire aux familles touchées.

A La Une: Egypte

Plus de: Egypt Online

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.