Cote d'Ivoire: Lancement du plan d'action "Mise en marché des produits vivriers" - Pour des chèques reçus, les femmes contraintes de lire une motion de soutien à Ouattara

Le lancement du plan d'action « Mise en marché des produits vivriers » qui a eu lieu, le samedi 5 septembre dernier, était loin d'être une activité républicaine. Et pour cause, les ministres Rhdp, Augustin Thiam, Souleymane Diarrassouba et Myss Belmonde Dogo ont vite fait de transformer cette action en faveur des faitières et grossistes collecteurs des produits vivriers en campagne politique pour le Président candidat Alassane Ouattara. Tous ont appelé les femmes à être reconnaissantes vis-à-vis d'ADO au soir du 31 octobre prochain.

C'est le Ministre Gouverneur, Augustin Thiam, qui donnera le ton au cours de son adresse de bienvenue « Ce n'est pas de la campagne, mais mesdames, tout à l'heure, quand vous sortirez, faites un tour dans Yamoussoukro et vous verrez que le Président Alassane Ouattara est en train de bitumer les voies. Pour cela, j'espère que vous lui serez reconnaissantes le 31 octobre prochain en portant votre choix sur lui »

Profitant d'un appel au renforcement de la cohésion sociale, le ministre Diarrassouba a tenté de saper l'esprit des femmes. Il a invité celles-ci à savoir se souvenir le 31 octobre, faisant le lien entre l'élection présidentielle et le fonds qu'elles viennent d'obtenir « () Je pense que le processus avance et les populations, dans la paix, doivent choisir leur candidat au soir du 31 octobre 2020.

Je n'ai aucun doute que le monde de la filière vivrière saura se souvenir et fera le bon choix… » Autre fait majeur qui a fini de montrer qu'en réalité, loin d'une action républicaine en faveur des femmes, l'on assistait à un achat de conscience, c'est la motion de soutien au Président de la République, candidat du Rhdp, lue par les femmes. Celle-ci appelait le monde de la filière vivrière à lui porter sa voix au soir du 31 octobre 2020. « Nous voudrions vous assurer de notre indéfectible soutien pour votre candidature aux prochaines joutes électorales.

Fasse le Seigneur que vous soyez réélu au soir du 31 octobre 2020, votre premier mandat de la 3è République » a conclu dame Wohi Patricia qui, dans une lecture approximative, comme si elle découvrait le texte, a égrainé le bilan des 10 ans de gouvernance Ouattara.

« On nous a dit de venir chercher l'argent pour renforcer notre commerce et c'est de la politique, la campagne de quelqu'un qu'on vient faire. On contraint les gens à lire des motions ; est-ce qu'on leur a dit que nous sommes Rhdp ? De toutes les façons, c'est dans les urnes que ça se passera » ont fait savoir des dames mécontentes de cette tournure de la cérémonie en campagne présidentielle.

Plus de: Le Nouveau Réveil

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.