Cote d'Ivoire: Prise en charge médicale des fonctionnaires - Plus de 400 nouveaux médicaments pris en compte par la Mugef-ci

La mutuelle générale des fonctionnaire et agents de l'État de Côte d'Ivoire lors de son Assemblée générale mixte le jeudi 03 Septembre 2020 à la bourse du travail dans la commune de Treichville a décidé d'intégrer dans son panier de soins 406 nouveaux produits médicaux.

La liste des médicaments pris en charge par la Mugef-ci connait désormais une hausse avec l'intégration de 406 nouveaux médicaments, soit un total de 2013 nouveaux produits contre 1607 auparavant, a annoncé Mesmin Komoé, le président du Conseil d'administration de la mutuelle. Cela a été possible à en croire le PCA grâce à l'excédent réalisé au titre de l'exercice 2019.

"Le bilan de l'exercice clos au 31 Décembre 2019 a été adopté, c'est que l'excédent dégagé qui ressort à un peu plus de 700 millions FCFA va être réinvesti pour le bien être des fonctionnaires et agents de l'État de Côte d'Ivoire.

Ainsi nous avons pris une résolution visant à renforcer la liste des médicaments au régime complémentaire obligatoire pour le faire passer de 1607 médicaments à 2013 médicaments , soit 400 nouveaux médicaments qui s'ajoutent pour une meilleure prise en charge des fonctionnaires et agents de l'État de Côte d'Ivoire.

Une autre partie de cet excédent va constituer un fonds de secours mutuel pour que les fonctionnaires qui présentent des difficultés particulières puissent avoir un niveau de prise en charge un peu élevé par la Mugef-ci.

Et la dernière partie de cet excédent a été affectée aux investissements parce que pour nous , il est bon de déconcentrer les services de la Mugef-ci, pour rapprocher la mutuelle des mutualistes et cela nécessite que nous puissions acquérir des bureaux mais également d'ouvrir des centres de santé à l'intérieur du pays pour l'ensemble de nos mutualistes.

L'accroissement de notre patrimoine pour une décentralisation effective de nos services est en marche.

L'extension du siège, par la réalisation d'un immeuble en R+3 est en cours de travaux. Nous avons également acquis en pleine propriété des locaux pour bureaux et centre de santé à Soubré, Daloa, Bouaké, et Yamoussoukro".

La spécificité de ces médicaments additionnels sont les produits liés aux pathologies chroniques (TPC) au nombre de 198. Les produits à entente préalable au nombre de 43 et les produits à remboursement libre qui sont un total de 165.

Au regard du bilan de l'exercice 2019, Mesmin Komoé a exprimé un sentiment de satisfaction et a indiqué que la faîtière se porte beaucoup mieux. "Aujourd'hui, je puis l'affirmer, la zone de turbulence est derrière nous. L'hémorragie est arrêtée.

Nous pouvons regarder l'avenir avec sérénité. Mesdames et messieurs, notre mutuelle est solide, elle le sera davantage par notre mobilisation autour d'elle.

Chacun, dans notre chaîne de solidarité, responsable et actif, doit contribuer à la pérenniser. Pour notre part, nous réaffirmons avec force que tous nos engagements seront tenus".

Le montant affecté à la prise en charge des fonctionnaires dans le cadre de la CMU reste assez faible au regard du montant de cotisations perçu"

Concernant l'arrimage Mugef-ci/ Cmu, le PCA a jugé insuffisant l'enveloppe financière accordée par l'État à la mutuelle. Sur ce point, il a souhaité que l'État revoie à la hausse le montant.

"Nous avons regardé les différents chiffres à ce jour et on se rend compte que le montant affecté à la prise en charge des fonctionnaires dans le cadre de la couverture maladie universelle (CMU) reste assez faible au regard du montant de cotisations perçu.

Donc, avec la CNAM, nous avons demandé que le point soit fait pour que sur ce palier également, on puisse améliorer de façon considérable la prise en charge des fonctionnaires étant entendu que l'enveloppe financière disponible est suffisamment importante".

Boa Tiemélé, Inspecteur général au ministère de l'Emploi et de la Protection sociale représentant le ministre de tutelle Abinan Kouakou Pascal a félicité le PCA pour le travail abattu et l'a exhorté à poursuivre la gestion rigoureuse de la mutuelle.

"Votre mutuelle sociale se positionne comme la plus importante dans l'écosystème mutualiste . C'est le lieu de rappeler à toutes fins utiles que votre mutuelle, dans le cadre de l'opérationnalisation de la CMU a été identifiée comme organisation de gestion délégué (OGD).

À cet effet , et en cette qualité, vous devrez continuer de gérer cet outil qu'est la Mugef-ci en respectant scrupuleusement les règles de gouvernance mutualiste".

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: L'Intelligent d'Abidjan

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.