Afrique du Sud: Coronavirus - Le PIB s'est effondré de 51%

C'est un chiffre qui confirme les difficultés de l'Afrique du Sud. Au deuxième trimestre de cette année, le produit intérieur brut s'est effondré de 51%.

Du jamais vu dans l'histoire de l'économie la plus développée du continent. Si depuis juin, l'activité redémarre, cela reste une crise sans précédent avec une récession sur l'ensemble de l'année estimée à 7%.

Les huit semaines de confinement total décrétées fin mars ont tout simplement mis le pays à l'arrêt. L'Afrique du Sud, pays qui compte le plus grand nombre de victimes du Covid-19 sur le continent, 13 000 morts fin août, s'est montré très ferme sur les mesures sanitaires. Résultats des pans entiers de l'économie se sont arrêtés de tourner : tourisme, mines, industries.

Le produit intérieur brut a reculé de moitié entre avril et juin, et sur l'ensemble de l'année la récession sera de 7% environ, selon les projections.

Depuis juin l'économie redémarre, mais le retour à la normal sera long. Selon le PNUD, le Programme des Nations unies pour le développement, il faudra quatre ans à l'économie sud-africaine pour surmonter la crise.

Une crise sociale majeure

En effet, avant la pandémie, l'économie souffrait déjà de plusieurs problèmes structurels : un chômage de masse, des entreprises publiques percluses de dettes et un État qui n'a plus d'argent.

L'Afrique du Sud a dû, fait exceptionnel, emprunter 3,6 milliards de dollars au Fonds monétaire international.

Enfin, les Sud-Africains vivent un véritable déclassement social qui là aussi laissera des traces profondes.

Un tiers des ménages basculeront cette année dans la catégorie des ménages vulnérable et l'extrême pauvreté va bondir de 66% selon le PNUD.

La crise sanitaire est d'ores et déjà une crise sociale majeure pour la deuxième économie africaine.

A La Une: Coronavirus

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.