Cote d'Ivoire: Un bœuf de sacrifice se transforme en une vieille femme

8 Septembre 2020

Un an après la mort d'un vieil homme, une fête de premier anniversaire en grande pompe a été organisée par la famille de celui-ci à Agboville, une localité ivoirienne. Cependant, les choses ne se sont pas passées comme prévu.

Selon le site d'information Actualitéivoire, la fête en l'honneur du vieil homme est tournée à la catastrophe.

En effet, le vendredi 4 septembre dernier, selon les témoignages d'un participant à ladite fête, « nous avons quittés Abidjan pour nous rendre à Agboville afin d'assister à l'anniversaire des un an de la mort d'un vieil homme assez respectable. Le lendemain de notre arrivée c'est-à-dire le samedi 5, les hostilités débutent ».

Tout semblait normal et il avait remarqué le grand bœuf acheté pour faire un sacrifice, afin que l'âme de du vieux « repose en paix auprès d'Allah ».

Seulement, « une fois que tout était mis en place pour le sacrifice du bœuf, ce dernier c'est tout à coup transformé en une vieille femme répugnante et effrayante. Tout à coup les personnes présentes sur les lieux ont commencé à fuir et s'éparpiller ».

D'après le témoin, il aurait voulu savoir comment cette affaire se terminera, donc « nous sommes restés et avons assisté à une scène assez inhabituelle.

Plusieurs hommes se sont mis à porter main à la sorcière qui avait pris la forme du bœuf, en lui demandant de reprendre la forme du bœuf » mais la vielle ne s'exécutera pas.

Ainsi, « ne s'étend pas retransformée, on l'a emmenée dans un endroit où nous n'avons malheureusement pas eu accès.

Certaines voix racontent qu'elle aurait disparu sous les yeux de plusieurs personnes et personne donc ne sait actuellement qui elle est et d'où elle vient »

On aura tout vu et entendu en sorcellerie !

Plus de: Télégramme228

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.