Afrique de l'Ouest: Berlin débloque 3 millions d'euros pour les déplacés

8 Septembre 2020

L'enveloppe vise à soutenir les efforts du HCR dans la région, qui compte près de trois millions de réfugiés et de déplacés.

Plus de 3 millions de réfugiés, de personnes déplacées, de rapatriés et de personnes menacées d'apatridie vivent dans le Sahel, selon les chiffres du HCR, l'Agence des Nations Unies pour les réfugiés.

Au Niger par exemple, "nous avons énormément de besoins, le nombre de réfugiés et de déplacés internes au Niger ne cesse de croître", explique Marlies Cardoen, la chargée des relations extérieures du HCR dans le pays.

"Je pense à des tentes, des kits de cuisson, de la nourriture, de l'eau. Il faut donner à ces gens une façon de redémarrer une vie."

Pour Marlies Cardoen, la situation est d'autant plus complexe que l'eau, le savon et un accès aux soins de santé sont essentiels dans la lutte contre la pandémie de coronavirus.

Les trois millions d'euros débloqués par l'Allemagne seront répartis entre les pays du Sahel.

Au Niger, 100 millions de francs CFA sont injectés d'urgence dans la prise en charge des réfugiés et déplacés internes.

Interrogée sur les conséquences du coup d'Etat au Mali, Marlies Cardoen affirme ne pas avoir enregistré une grande augmentation du nombre de réfugiés maliens dans la base de données du HCR depuis les récents événements.

Plus de: DW

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.