Mauritanie: Des pluies diluviennes s'abattent sur le pays

À Del Bagrou dans l'est mauritanien, près de la frontière avec le Mali, plusieurs quartiers de la ville sont désormais totalement isolés. D'autres villes dans le sud, comme Selibaby, sont aussi inondées. Les eaux ont notamment affecté les populations les plus vulnérables qui habitent généralement dans des abris précaires.

La ville de Selibaby se trouve dans une cuvette, et les pluies diluviennes qui s'abattent depuis une semaine ont occasionné l'arrêt des cours dans certaines écoles, comme l'école de Selibaby 2 dans le sud-est du pays.

Les élèves ont été transférés provisoirement dans un autre établissement scolaire. À Selibaby toujours, les cours viennent de reprendre aux écoles 5 et 7 après plusieurs jours d'arrêt du fait des inondations.

Les autorités locales n'enregistrent aucun décès, mais elles rencontrent de sérieuses difficultés à trouver la logistique appropriée pour évacuer les eaux qui inondent encore l'un des 11 établissements scolaires de la ville.

À Adel Bagrou, près de la frontière malienne, des quartiers entiers sont submergés par les eaux, rendant impossible tout déplacements des populations. À Rosso dans le sud, les autorités ont évacué des dizaines de familles après l'inondation de leurs habitations.

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.