Maroc: Les parties libyennes parviennent à des "accords importants" selon les délégations en négociation

Dialogue politique inter-libyen à Bouznika- Déclaration

Rabat — Les délégations du Haut conseil d'Etat libyen et du parlement de Tobrouk libyen, réunies près de Rabat, sont parvenues à des "accords importants " ouvrant la voie à une solution pacifique à la crise libyenne.

"Les négociations ont abouti à des accords importants qui incluent l'établissement de règles claires visant à éliminer la corruption et à lutter contre la dilapidation des deniers publics et à mettre fin à l'état de division institutionnelle", a annoncé mardi Mohamed Khalifa Nejm au nom des deux délégations en négociation à la station balnéaire de Bouznika (région de Rabat).

Et d'ajouter que le dialogue libyen au Maroc "se déroule de manière positive et constructive et tout le monde espère parvenir à des résultats positifs et tangibles qui ouvriront la voie à l'achèvement du processus de règlement politique global dans tout le pays".

Selon des sources concordantes, les négociations entre les parties libyennes seront à nouveau prolongées jusqu'à jeudi afin de résoudre de nombreux points de désaccord, notamment la répartition des postes de responsabilité.

Il est à noter que le dialogue libyen, qui se déroule sur terre marocaine, a été largement salué par les instances arabes, africaines, onusiennes et européennes, à un moment où la communauté internationale et l'opinion publique libyenne attendent les résultats définitifs de ces consultations.

Pour rappel, ce dialogue inter-libyen intervient quelques semaines après la visite au Maroc du président du Haut conseil d'État libyen, Khaled Al Mechri et du président du parlement libyen, Aguila Salah, et de la visite de la représentante spéciale et Cheffe de la Mission d'appui des Nations Unies en Libye (MANUL) par intérim, Représentante spéciale adjointe du Secrétaire général, Stéphanie Williams, au Maroc.

A La Une: Maroc

Plus de: Tunis Afrique Presse

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.