Angola: Covid-19 - Analyse de la proposition des naturopathes

Luanda — La proposition de lutte et de prévention contre le covid-19 de certains naturopathes angolais a déjà été envoyée au département spécifique de l'Institut National de la Recherche de la Santé (INRS), pour évaluer l'authenticité et l'efficacité des médicaments naturels.

L'information a été rendue publique mardi, à Luanda, par la ministre de la Santé, Sílvia Lutucuta, lors de la conférence de presse pour mettre à jour les mesures figurant dans le nouveau décret présidentiel sur l'extension de la situation de calamité publique en Angola.

À l'occasion, la titulaire du portefeuille de la Santé a précisé que les médicaments non conventionnels ou conventionnels doivent d'abord être évalués et certifiés, afin de mesurer leur efficacité. "Il ne faut pas prendre le risque que certains pays avaient pris, en valorisant des médicaments qui n'avaient pas eu l'effet désiré", a-t-elle souligné.

A cet égard, le naturopathe angolais José Nguepe a récemment exprimé, dans un entretien à l'Angop, l'intérêt de collaborer avec les autorités sanitaires du pays et d'apporter sa contribution à la lutte contre le covid-19, à travers de la médecine naturelle, en proposant de fournir médicaments naturels pour soigner les cas possibles de covid-19.

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.