Kenya: Fin du monopole de l'Agence du médicament, jugée incompétente

Au Kenya, la colère gronde suite aux révélations de détournement des fonds destinés à lutter contre le coronavirus. Au cœur de l'enquête : la Kemsa, l'Agence nationale du médicament. En réaction, les gouverneurs des comtés ont décidé de mettre fin à son monopole et de trouver d'autres sources d'approvisionnement.

C'est à l'issue d'un conseil extraordinaire des gouverneurs de comtés que la Kemsa a perdu son monopole. L'Agence nationale des médicaments, chargée d'approvisionner les hôpitaux publics, est taxée d'incompétente. Les comtés feront appel désormais à des fournisseurs indépendants.

L'an dernier pourtant, un décret a été adopté par le Parlement garantissant le monopole de la Kemsa pour la distribution des médicaments dans le pays. Le texte prévoit même une lourde amende et deux ans de prison pour quiconque enfreindrait la loi.

Mais pour les gouverneurs, peu importe, cette loi doit changer car la pandémie du coronavirus a révélé au grand jour l'incapacité de la Kemsa à fournir en urgence le matériel et les médicaments nécessaires aux hôpitaux du pays. Les médecins appellent à l'aide face à l'afflux de malades. L'Agence nationale des médicaments se retrouve, elle, accusée d'avoir détourné pour 400 millions de dollars de fournitures médicales destinées à lutter contre le virus. Plusieurs de ses dirigeants ont déjà été limogés.

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.