Tunisie: Air liquide Tunisie - Une sortie honorable de la crise

10 Septembre 2020

La filiale tunisienne du leader mondial des gaz, technologies et services pour l'industrie et la santé, Air Liquide Tunisie, a annoncé avoir réalisé un bénéfice net en hausse de 57% au premier semestre de l'année en cours pour atteindre 10 millions de dinars, contre 6,4 millions une année auparavant.

La société « Air Liquide Tunisie » a vu son chiffre d'affaires baisser de 10% passant de 17,5 millions de dinars à 15,7 millions entre juin 2019 et juin 2020. Ces revenus englobent le chiffre d'affaires réalisé sur les ventes de gaz et de matériel durant le premier semestre de 2020. Le coût des ventes a baissé de 10,6% pour s'élever à 12 millions de dinars contre 13,4 millions en 2019. Par conséquent, la marge brute passe de 4,1 millions de dinars à fin juin 2019 à 3,8 millions au terme des six premiers mois de l'année. Ainsi, le résultat d'exploitation de la période est en baisse de 39% pour se situer à 1,6 million de dinars, contre 2,6 millions à fin juin 2019. Par ailleurs, la hausse des produits des participations est passée de 63% à 6,7 millions de dinars et a fait augmenter sensiblement le résultat net de la société. Il s'agit des dividendes perçus de la filiale Air Liquide Tunisie Services au titre de l'exercice 2019.

La société autorisée à travailler

S'agissant du Covid-19, la société Air Liquide Tunisie n'a pas procédé au dépôt de demandes lui permettant de bénéficier des mesures gouvernementales de soutien. Les éléments inhabituels constatés pour donner suite à la pandémie de la Covid-19 ont être résumés essentiellement à une baisse significative du chiffre d'affaires de 1.776.975 DT par rapport au 30 juin 2019, soit en pourcentage équivalent à 10 %. On a enregistré également une baisse du niveau de la production de 10% par rapport à la même période de l'exercice précédent soit 1 644 t.

En effet, il est à signaler que lors de la période de confinement décrétée à partir du 23 mars 2020 en raison de la pandémie Covid-19, la société a été autorisée à travailler, vu sa position de fournisseur clé dans le domaine de la santé. Des mesures ont été mises en place pour continuer les activités tout en minimisant les risques de contamination. On a favorisé autant que possible le travail à domicile et organisé des rotations d'équipe tout en mettant à disposition des masques et du gel hydro-alcoolique à l'ensemble du personnel.

Une prise de température à distance pour tout employé se rendant sur les sites a été appliquée. Ces mesures ont permis d'assurer la continuité des opérations à effectif réduit. La crise sanitaire et le confinement général décrété par l'Etat tunisien n'ont pas eu d'impacts significatifs sur les états financiers intermédiaires, autres que ceux mentionnés ci-dessus.

Aussi, il n'y a pas eu d'éléments inhabituels à signaler de par leur nature, taille ou incident pouvant affecter les actifs, les passifs, les capitaux propres, le résultat net ou le flux de trésorerie durant le semestre en rapport avec la pandémie. La pandémie Covid-19 n'a entraîné aucun changement au niveau des stratégies adoptées par la société au sein de son organisation, sa politique d'approvisionnement, de production, de commercialisation et de distribution.

A La Une: Tunisie

Plus de: La Presse

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.