Angola: Les parents des mineurs de 5 ans travaillent moins de temps

Luanda — Les parents de mineurs jusqu'à l'âge de cinq ans commencent à travailler, à partir de ce jeudi 9, sur un régime de seulement 50% de la période de travail.

Cette mesure fait partie du nouveau décret présidentiel sur la situation de Calamité publique, en vigueur jusqu'au 30 septembre.

À la lumière du nouveau décret présidentiel (nº 229/20) sur la phase sociale actuelle du pays, les personnes obèses bénéficient du même droit de fournir des services pendant une partie de la période de travail, dans les conditions définies par l'employeur.

Dans l'entre-temps, les citoyens vulnérables à l'infection du covid-19 restent soumis à une protection spéciale, notamment les personnes âgées de 60 ans et plus; femmes enceintes; et avec des maladies à risque chronique (patients hypertendus, diabétiques, cardiovasculaires et rénaux).

Le groupe des «chroniques» comprend également les patients respiratoires, les patients en oncologie et ceux atteints d'anémie falciforme, qui sont tous exemptés de travail en personne et doivent être soumis au régime de travail à domicile, selon ce document.

«Indépendamment de ce qui est prévu, par accord entre l'employeur et le travailleur, peuvent être créés des régimes permettant d'effectuer un travail à distance ou en toute sécurité», indique le décret signé par le Président de la République, João Lourenço.

Par la suite, le DP 229/20 indique que les services publics fonctionnent de 8h00 à 15h00, avec la présence de 50% de la main-d'œuvre dans la province de Luanda, et de 75% dans le reste du pays, avec l'intégration des femmes ayant des enfants jusqu'à 12 ans.

Ce calendrier ne couvre pas le port, l'aéroport et les services connexes; délégations douanières; les organes de défense et de sécurité; services de santé; communications électroniques; l'énergie, l'eau, la collecte des déchets solides et des supports qui peuvent fonctionner avec l'ensemble de la main-d'œuvre.

«Sans préjudice des dispositions d'une règle spécifique, les services administratifs du secteur privé fonctionnent entre 6 heures et 16 heures, avec la présence de 50 pour cent de la main-d'œuvre dans la capitale du pays et 75% du personnel dans les provinces restantes », clarifie le décret.

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.