Angola: Covid-19 - La ministre de la Santé appelle à la collaboration continue de la société

Luanda — La ministre de la Santé, Sílvia Lutucuta, a appelé mercredi, à Luanda, les professionnels de la santé à un travail continu inclusif et harmonieux avec les autres secteurs de la société, en particulier avec les organes de défense et sécurité nationale, pour être directement liés à la profession médicale.

La gouvernante, qui s'exprimait lors de la séance de mise à jour des données, considère les professionnels de la santé comme de «vrais guerriers» et techniciens de première ligne, qui prêtent un service exemplaire, principalement à cette phase de lutte contre le covid-19.

"Nous devons continuer à travailler de manière inclusive et collaborative avec tous les secteurs de la société, en particulier avec les organes de défense et sécurité, qui sont avec nous à tout moment, entre le bien et le mal, se constituant comme nos bras directs", a-t-il lancé.

Selon la ministre, elle continue de compter sur le soutien des journalistes en tant que promoteurs numéro un de la santé, contribuant à diffuser des informations correctes sur la prévention et la lutte contre le covid-19.

Il a rappelé que la lutte contre le nouveau coronavirus est un combat pour tous, c'est pourquoi il est nécessaire que chaque citoyen fasse sa part et donne le bon exemple, en respectant strictement les mesures de prévention contre le virus Sars-Cov-2.

A l'occasion, la porte-parole de la Commission multisectorielle de lutte contre le Covid-19 a renforcé l'appel aux citoyens de continuer à utiliser correctement le masque facial dans les lieux publics et les moyens de transport de passagers, afin de réduire le risque de contagion par le covid-19 dans le pays.

Sur le comportement de certains citoyens (vendeurs, chauffeurs de taxi et passagers) qui ont désobéi au bon usage du masque, au cours des dernières 24 heures, en raison d'une mauvaise interprétation des nouvelles mesures de protection, en vigueur depuis mercredi, la ministre a rappelé que le covid-19 est toujours en Angola et le pays continue d'enregistrer un nombre élevé de nouvelles infections chaque jour.

Pour cette raison, a-t-elle ajouté, chaque citoyen doit être responsable du bien-être de toutes les familles, en se conformant strictement aux mesures de protection individuelles et collectives.

"Le Covid-19 n'a pas encore disparu en Angola et nous sommes à un stade où le nombre de cas continue d'augmenter chaque jour, donc chacun de nous doit être responsable du bien-être de tous les citoyens", a-t-elle averti.

Elle a rappelé que l'utilisation du masque facial reste encore fondamentale dans la protection individuelle et collective des personnes, car il permet de fermer deux portes d'entrée (bouche et nez) du virus Sars-Cov-2.

Pour cette raison, Sílvia Lutucuta appelle tous les citoyens, en particulier les vendeurs des marchés informels, à utiliser correctement le masque, couvrant le nez et la bouche.

«Nous devons être en bonne santé, afin de pouvoir continuer à vendre sur les marchés et à nourrir nos familles. Pour ce faire, il est nécessaire de se protéger du covid-19, car c'est une maladie très grave et peut entraîner la mort de nombreuses familles », a-t-elle ajouté.

Aux chauffeurs de taxi et aux passagers, la ministre appelle également au respect continu de toutes les mesures de protection, en particulier l'utilisation du masque facial, l'hygiène des mains et le maintien de la distanciation physique entre les personnes, afin de protéger la vie des gens.

Selon Sílvia Lutucuta, le masque facial devrait également continuer à être utilisé dans des pièces fermées, car la plupart des personnes infectées en Angola sont asymptomatiques et «quiconque se trouvant à leur côté peut être un cas suspect de covid-19».

Avec la confirmation de 59 nouveaux infectés, 30 guéris et deux décès, l'Angola compte un total de 3 092 cas positifs, 126 décès, 1 245 guéris et 1 716 actifs.

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.