Congo-Kinshasa: Thomas Luhaka - "Il y a trop de Procès dans les Milieux de l'Enseignement Supérieur et Recherche Scientifique"

Le milieu des Institutions supérieures et de la Recherche scientifique est un milieu qui doit inspirer confiance. C'est un milieu qui reflète aussi la discipline. Car, il faut que ceux qui doivent utiliser les éléments formés dans les établissements de l'enseignement supérieur et les institutions scientifiques aient confiance et croient dans les capacités scientifiques des personnes formées, mais aussi dans leur probité morale et leur honnêteté.

Or, depuis un certain temps, les cours et tribunaux rapportent de nombreuses affaires impliquant indistinctement le Personnel Académique, les Etudiants et le Personnel Administratif. Qui dit "cours et tribunaux", voit immédiatement un besoin de recherche de la justice pour des cas de violations de la loi. Bien entendu, dans un milieu où on s'entre-accuse régulièrement, un problème de moralité se pose. La réputation d'une institution s'envole dès qu'elle se retrouve trainée devant les cours et tribunaux. Son Excellence Monsieur le Ministre l'a compris mieux que quiconque.

C'est-ce qui justifie la publication de sa note circulaire N°011/MINESU/CAB.MIN/TLL /KMC/PLI/2020 DU 31/08/2020.

Comme des problèmes ne manquent pas de surgir partout où les hommes vivent, la démarche du Ministre pourrait susciter quelques commentaires entendus et interprétations biaisées. Ce serait alors de la mauvaise foi. Les institutions de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique avaient déjà prévu dans divers documents des mécanismes pouvant statuer sur des écueils surgissant entre divers acteurs œuvrant dans ces milieux. La régulation des éventuels recours et la résolution de certains conflits inévitables dans la société des personnes œuvrant dans un même milieu sont prévues dans le document régissant les activités des institutions et établissements de l'enseignement supérieur appelé le VADE MECUM DU GESTIONNAIRE DES INSTITUTIONS SUPERIEURES. Des sanctions pouvant atteindre même la Révocation sont prévues contre le Personnel Académique dont le tort est de discréditer l'institution y sont même promis pout ceux par qui la honte atteindrait une institution.

Que ce souci de voir les institutions de l'enseignement supérieur demeurer crédible puisse habiter tout congolais. Il y va même de la valeur que les diplômes que ces institutions délivrent.

A La Une: Congo-Kinshasa

Plus de: La Prospérité

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.