Cameroun: Voici pourquoi Sam Mbaka quitte l'UDC de Ndam Njoya

10 Septembre 2020

Sam Mbaka a annoncé jeudi qu'il démissionnait de l'union démocratique du Cameroun (UDC), un parti au sein duquel il a milité pendant une trentaine d'années. « C'est une rupture, un déchirement, un crève-cœur mais je le fais en toute connaissance de cause » a annoncé celui qui était jusque-là vice-président de l'UDC.

Cyrille Sam Mbaka dénonce « l'inondation des concepts telles que coordination nationale des activités de l'UDC, présidente élue, présidente nationale léguée », expressions nées au lendemain du décès de Adamou Ndam Njoya, le fondateur de l'UDC (7 mars 2020). Ces expressions « qui écument le paysage politique du parti sont des négations des valeurs démocratiques et par de-là, une négation des valeurs républicaines.»

L'ex-candidat député dans le Wouri ajoute : « Mon départ de l'UDC ouvre ainsi la porte d'une légalité léguée aux dires de certains responsables du parti dans les réseaux sociaux ».

Sam Mbaka précise qu'il quitte le parti avec un groupe de camarades dont il n'a pas encore précisé le nombre.

Plus de: Camer.be

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.