Togo: Une école de formation à la prostitution démantelée

10 Septembre 2020

Parce qu"on dit que tous les moyens sont bons pour avoir de l'argent, au moment où certains cherchent à travailler avec acharnement pour l'obtenir, d'autres optent pour le s3xe. Un établissement clandestin d'initiation à la prostitution a été démantelé à Dalifort par la Brigade des mœurs.

Dans sa parution du vendredi 04 septembre 2020, le journal L'Observateur, rapporte que les éléments de la Brigade des mœurs ont réussi un joli coup en démantelant une maison close transformée en établissement d'initiation à la prostitution, au quartier Dalifort à Dakar.

Au total, onze (11) personnes ont été arrêtées dont la patronne de la structure, D. Ndong. Les suspects faisaient travailler parfois des prostituées de toutes les « pointures » et de tous les « âges » moyennant rémunération.

D'après le récit de L'Observateur, les limiers ont exploité un renseignement faisant état d'une activité intense de prostitution dans un immeuble de Dalifort. Un lot de préservatifs, de lubrifiants et autres gadgets sexuels ont été saisis sur les lieux.

« La patronne nous exploitait. Elle nous rémunérait avec des montants dérisoires et se remplissait les poches avec les sommes versées par les clients », a confié l'une des filles aux enquêteurs.

Quant à la proxénète, « J'héberge dans mon établissement plusieurs prostituées et des jeunes filles que j'initie à la prostitution », et parce que c'est elle qui loge les filles, les nourrit, et paie également pour leur sécurité, le pourcentage lui revient de droit à chaque passe.

Plus de: Télégramme228

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.