Togo: Adoyi démis de ses fonctions, Essien aux commandes du Commissariat des Impôts

10 Septembre 2020

Le commissaire des impôts à l'Office togolais des recettes (OTR) Essowavana Adoyi, a été démis de ses fonctions par un décret présidentiel rendu public mercredi.

Aucune raison n'a été officiellement avancée mais l'opinion croit connaitre la probable cause de son licenciement.

L'information est rendue publique mercredi 9 septembre 2020 à travers un communiqué officiel du gouvernement togolais.

« Vu la Constitution du 14 octobre 1992, le conseil des ministres entendu décrète... il est mis fin aux fonctions de Monsieur Adoyi Essowavana, Commissaire des Impôts de l'Office Togolais des Recettes (OTR) », indique le communiqué lu à la télévision nationale (TVT) sans précision.

M. Adoyi occupe le poste de Commissaire des Impôts de l'OTR (une fusion de la douane et des impôts créée en 2012 pour mobiliser efficacement les recettes pour l'État) depuis 2014.

Qu'il vous souvienne que le week-end dernier, son fils s'est pompeusement marié avec une foule d'invités estimée à 500 personnes sans aucun respect des mesures barrières en ces temps de la Covid-19 alors que le gouvernement a interdit le rassemblement de plus de 15 personnes pour limiter la propagation du virus.

Selon certaines sources, Adoyi Essowavana aurait été, avant son limogeage, convoqué à la présidence dans la journée du lundi 7 septembre pour s'expliquer sur des faits qui lui sont reprochés.

D'autres évoquent un scandale financier relative à une commission de 500 millions de FCFA au cœur duquel se trouverait Adoyi Essowavana, et ayant conduit à un contentieux entre l'Etat togolais et la société privée de téléphonie Atlantique Télécom (Moov) qui a finalement obtenu gain de cause.

Aussi, sur les vidéos et photos du mariage qui ont circulé sur les réseaux sociaux, on y voit le numéro 2 de l'OTR dans un attroupement, qui dansait et apposer des billets de banque à l'endroit d'une participante.

En lieu et place d'Adoyi Essowavana, c'est Kwawo Kraka Essien qui prend provisoirement les commandes.

Plus de: Télégramme228

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.