Sénégal: Pour forcer deux locataires à quitter - Un couple enlève la porte principale de la maison

10 Septembre 2020

À quelques jours de la fin du préavis verbal de trois mois fixé à deux locataires, Mme A. Sall et son mari T. D. Bâ ont fait enlever la porte principale de la maison pour obliger A. Diongue I. Ba à quitter les lieux. Les concernés ont déposé une plainte devant le Commissariat de Dieupeul pour voie de fait et mis en danger de la vie d'autrui.

Depuis 2017 qu'il occupe un studio composé d'une chambre-cuisine-toilettes, loué à 60.000 FCfa le mois à Dieupeul, A. Diongue, technicien en froid, n'a jamais eu d'arriérés de loyer. Courant juin, l'agence qui gère la maison fait savoir aux locataires qu'il y a une nouvelle propriétaire des lieux, en la personne de la dame A. Sall.

Peu de temps après, cette dernière se présente pour leur donner un préavis verbal. Ils ont trois mois pour quitter les lieux et sont dispensés du loyer pendant cette période.

À la grande surprise des deux locataires A. Diongue et I. Bâ, visés par le déménagement forcé, à quelques jours de la date fatidique, le 5 septembre, l'époux de la propriétaire, T. D. Bâ fait enlever la porte principale de la maison, les laissant à la merci des voleurs.

Outrés, A. Diongue et I. Bâ qui disent avoir reçu des menaces de la part du couple, ont déposé une plainte devant le commissariat de Dieupeul pour voie de fait et mis en danger de la vie d'autrui.

N'ayant pas été placés en garde-à-vue, entendus dans le cadre d'un renseignement judiciaire, A. Sall et T. D. Bâ ont reconnu avoir fait enlever la porte principale pour obliger les locataires à partir, parce que ces derniers fumaient du chanvre indien dans leur studio au vu et au su de tous.

Ils disent ignorer que c'était une infraction d'enlever la porte principale pendant que les locataires se trouvaient à l'intérieur.

Plus de: Le Soleil

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.