Madagascar: Forum annuel sur la révolution verte - Focus sur la nutrition et le développement

« Nourrir les villes et développer le continent ». Tel est le thème du Forum annuel sur la révolution verte en Afrique (AGRF 2020) qui se déroule pour la première fois en ligne, du 8 au 11 septembre.

Cette 10e édition compte parmi ses principaux intervenants, des chefs d'État et de gouvernement d'Afrique, et réunit des représentants de gouvernements, de la société civile, du secteur privé et de la communauté scientifique. « Alors que la pandémie de Covid-19 provoque des turbulences à travers toute l'Afrique, nous devons donner la priorité aux politiques de soutien, notamment en faveur des petites et moyennes entreprises qui produisent, transforment et commercialisent 60 % des biens alimentaires consommés sur le continent », a déclaré Wambui Gichuru, vice-président par intérim de la Banque Africaine de Développement (BAD), chargé de l'Agriculture et du développement humain et social.

« Nous devons améliorer la circulation des intrants et des denrées alimentaires, accroître la production et favoriser l'accès à des produits alimentaires sains et nutritifs, créer des équipes spéciales chargées de veiller à la sécurité alimentaire dans les pays, et renforcer la capacité des organisations régionales à effectuer un suivi des initiatives transfrontalières. L'AGRF est la tribune qui permet de faire progresser ces débats sur les politiques à suivre », a-t-il poursuivi.

Grand acteur. En effet, la BAD figure parmi les institutions au premier plan, durant ce Forum. Le 7 septembre, une réunion en parallèle a été organisée par la BAD, une session intitulée « l'Intégration des systèmes alimentaires africains dans l'optique des champions des PME », qui a fait entendre la voix des petites et moyennes entreprises appartenant aux sous-secteurs de la production, de la transformation, de la logistique et de la chaîne du froid. « Nourrir la population croissante de l'Afrique ne consiste pas seulement à produire plus de biens alimentaires. Il s'agit également d'apporter des biens alimentaires aux personnes qui en ont le plus besoin. Nous aidons les entrepreneurs tout au long des chaînes de valeur du système alimentaire pour atteindre ce résultat », a déclaré AtsukoToda, qui a animé cette session.

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.