Gabon: La 3ème édition ligue des Champions du Woleu reportée à une date ultérieure

11 Septembre 2020

Le Comité de gestion de la ligue des Champions du Woleu (LCW) a annoncé dimanche dernier le report de sa compétition qui oppose des équipes locales issues des villages des cinq cantons de la Commune d'Oyem. Elle était initialement prévue à Oyem au mois d'août à une date ultérieure, en raison de la pandémie du nouveau coronavirus.

"La santé est la priorité absolue", a affirmé le président de la LCW Brice Akue Ovono lors d'une conférence de presse tenue le week-end dernier à Libreville, en précisant que "le gouvernement n'ayant pas autorisé un retour à la pratique du sport, son organisation se plie aux instructions des plus hautes autorités du pays". La LCW a ainsi suivi les exemples de ses équivalentes africaine, européenne et sud-américaine qui, dès juin, ont reporté d'un an leur compétition.

Il n'y aura donc pas de successeur du FC Otobilong du village Mekomo vainqueur de l'édition 2019. Ce tournoi qui se déroule toujours à Oyem avec 32 équipes, a pour objectif, la lutte contre l'exode rural, la valorisation de la culture fang, la découverte des talents et toute aide sociale en faveur des habitants desdits villages du département Woleu a déclaré le président dans ses réponses à la presse. L'édition suivante de la LCW sera maintenue mais à une date dont on ignore encore, « nous pensons au football féminin pour l'instant nos équipes sont à pieds d'œuvre avec des experts. Nous allons tous suivre l'évolution de la maladie au Gabon », a précisé Brice Akue Ovono.

Plus de: Gabonews

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.