Guinée: Mamou - Face à la colère des jeunes, les autorités libèrent un responsable de l'UFDG

11 Septembre 2020

Une source locale nous apprend que des violences ont éclatées dans la journée de ce jeudi 10 septembre 2020 dans la commune urbaine de Mamou en moyenne Guinée entre des militants de l'Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG) et des éléments des forces de l'ordre.

Selon un confrère basé dans la ville Carrefour, c'est l'arrestation d'Abdoulaye Djibril Barry président de la section motard de l'UFDG à Mamou par des gendarmes hier soir qui a mis le feu aux poudres.

À l'en croire, les jeunes en colère ont érigé des barricades sur la plupart des routes de cette ville favorable à l'Union des forces démocratiques de Guinée dirigée par Cellou Dalein Diallo candidat à l'élection présidentielle du 18 octobre prochain.

Aux dires de notre informateur, toutes les activités sont paralysées dans la ville ce jeudi. Les forces de l'ordre tentent de ramener le calme en lançant du gaz lacrymogène.

Pour l'instant aucune information sur les motifs de cette arrestation même si certains ont fait savoir qu'il était menacé d'arrestation depuis le double scrutin législatif et référendaire du 22 mars dernier.

Les violences reprennent à Mamou à quelques jours du début de la campagne électorale pour la présidentielle du 18 octobre 2020.

Plus de: Aminata.com

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.