Tunisie: Ligue 1 | 25e journée, CAB-JSK (1-0) - Victoire méritée

11 Septembre 2020

Les Cabistes ont gagné le match qu'il fallait gagner et encore une fois in extremis

On attendait beaucoup de ce match décisif entre Bizertins et Kairouanais, tellement l'enjeu est énorme pour les deux équipes, toutes deux menacées par la relégation. La JSK a ouvert, la première, les hostilités en se ruant d'entrée vers le camp cabiste obtenant d'abord un coup de pied arrêté que Sassi tire à côté (8') puis le même Sassi récidive quelques minutes plus tard mais sa frappe est contrée par la défense locale et sur laquelle les visiteurs demandent une faute de main dans la surface interdite (12').

Ces deux alertes ont poussé les « jaune et noir » à avancer d'un cran et multiplier les actions par l'intermédiaire de Youssofa, Yaken et Ounalli. Ils bénéficient d'un corner sans résultat (19') avant que Ben Frej n'effectue une montée en attaque qui aboutit à un nouveau coup de coin (21'). Le CAB continue à harceler la défense aghlabide, il a failli ouvrir la marque mais le coup de pied arrêté botté par Yeken n'a pas trouvé preneur devant des filets vides (24'). Les camarades de Yeken finiront par tromper le gardien Frioui à la 38' par Ben Frej mais l'arbitre assistant signale une position de hors-jeu. La pression sur les épaules des joueurs est à son comble en cette fin de première mi-temps. De retour des vestiaires, les Cabistes reviennent plus que décidés à en découdre au plus vite mais la défense de la JSK plie mais ne rompt pas.

Que d'émotions !

Seulement, le CAB ne désespère pas, il n'arrête pas d'attaquer acculant son adversaire à commettre plein de fautes, ce qui a permis aux locaux de bénéficier d'un nombre incalculable de coups de pied arrêtés et de corners. Le but chauffait mais ne venait pas. On a vu Bousnina reprendre de la tête sur la barre transversale (62') puis Yeken d'armer une jolie frappe des 20 mètres que Frioui sauve en deux temps (66 '). Le jeu redouble d'intensité mais le ballon refuse une nouvelle fois d'atteindre les filets puisque Salhi voit, lui aussi, son tir repoussé par la barre transversale (89'). Quel silence dans le stade ! Et alors que la rencontre s'acheminait vers un score de parité, Saïdi efface un défenseur adverse, croise sa frappe, Frioui détourne devant Yeken, l'homme du match, qui ne se fait pas prier pour libérer les siens (90' + 2'); C'est la délivrance ! Les Nordistes ont largement mérité la victoire mais la JSK ne méritait pas non plus un tel sort. Quel dommage pour cette grande équipe ! Pour le CAB, rien n'est encore joué. Le dernier match contre l'UST à Tataouine s'annonce comme celui de la saison...

Plus de: La Presse

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.