Mauritanie: Coupure d'eau prolongée à Nouakchott - le ministre s'explique

Tawary - Le ministre du pétrole, de l'Energie et des mines, ministre de l'hydraulique et de l'Assainissement par intérim, M.Abdessalam Ould Mohamed Salah, a au cours d'une conférence de presse qu'il a tenue aujourd'hui (vendredi 11 septembre 2020), en milieu de matinée que des équipes techniques ont pu apporter des solutions à la panne qui a provoqué la coupure brusque d'eau dans une grande partie de Nouakchott.

Il s'agit, dit-il, d'une panne au niveau du câble électrique au niveau de la station qui alimente la ville de Nouakchott en eau potable.

Le ministre a précisé que la station commence à fonctionner en alimentant Nouakchott avec une moyenne pression. Elle pourrait avoisiner d'ici le soir une quantité égale à 5000m3 pour couvrir les besoins en eau, ajoute-t-il. Selon le ministre, les besoins en eau pour Nouakchott sont estimés à 128m3/J.

S'agissant des désagréments, le ministre, a souligné qu'ils sont liés aux importantes quantités de pluies qui sont tombées dans la zone ces dernières semaines. Il a signifié qu'il est important de mettre en place des lignes spécifiques à la station pour éviter toute panne.

Nous rappelons que les habitants des quartiers de Nouakchott, se sont réveillés, hier, jeudi avec une forte chaleur et sans aucune goutte d'eau.

Les populations des quartiers périphériques (Riyadh, Arafat, Tarhil, El Mina et Sebkha, ... ... ) ont effectué des parcours du combattant sous un soleil de plomb, pour se procurer quelques litres à la cité plage, au niveau des sociétés et maisons situées sur la route de Nouadhibou.

Plus de: ANI

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.