Sénégal: Inondations - Le dispositif de pompage a obtenu de "bons résultats"à Palmarin et à Sokone (ministre)

Sokone — Le ministre en charge de l'Eau et de l'Assainissement, Serigne Mbaye Thiam, a affirmé que le dispositif de pompage déployé dans le cadre de la mise en œuvre du Plan d'organisation des secours (ORSEC) à Palmarin et à Sokone, deux communes de la région de Fatick, avait obtenu de "bons résultats".

"Le dispositif de pompage déployé pour les libérer des eaux, les quartiers inondés des communes de Palmarin et de Sokone, vers la mer ou d'autres versants naturels, a obtenu de bons résultats", a notamment soutenu dit le ministre.

S'entretenant avec des journalistes au terme d'une tournée effectuée vendredi dans les quartiers inondés des communes de Palmarin et de Sokone, Thiam a admis que les fortes pluies enregistrées le week-end dernier, avaient occasionné une quantité importante d'eau stagnante dans les rues, envahissant même certaines maisons.

"Les solutions proposées à travers le plan ORSEC sont en train d'être mises en œuvre dans les quartiers inondés de ces communes de la région de Fatick", a souligné le ministre de l'Eau et de l'Assainissement en assurant dans la foulée que dans ces deux localités, l'eau était en train d'être évacuée grâce à un dispositif de pompage déployé par la Brigade nationale des sapeurs-pompiers (BNSP).

"A Palmarin, de l'avis même des populations, l'eau a considérablement reculé vers des déversoirs naturels que sont la mer et le bras du fleuve, grâce à ce dispositif de pompage. Ici, à Sokone on a eu une situation exceptionnelle de pluies, le samedi dernier", a fait remarquer Serigne Mbaye Thiam.

"A ce jour, nous avons constaté qu'au niveau du site de pompage des quartiers de Diamaguène et de Médine, que le dispositif de pompage en place a permis de réduire le niveau de l'eau et de dégager les eaux des rues", s'est-il réjoui.

Toutefois, il reste quelques maisons à libérer des eaux. (... )Nous constatons que l'eau n'est encore stagnante que sur des sites non aedificandi. Ce qui est sûr c'est que le plan ORSEC est une réalité au niveau de la commune de Sokone et sa mise en œuvre a permis de sortir Sokone des eaux", a-t-il fait valoir.

Il a indiqué que les mesures prises dans le cadre du Plan ORSEC traduisaient la capacité de riposte et réaction de l'Etat face aux inondations.

S'appuyant sur un recensement fait par les autorités municipales, Serigne Mbaye Thiam a fait savoir que les inondations avaient déjà impacté un millier d'habitants de ces localités.

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.