Tunisie: Rentrée scolaire 2020-2021 | Plus de cours, moins de vacances

12 Septembre 2020

Le ministère de tutelle ne fait pas dans la demi-mesure et marque un grand coup à l'orée de la rentrée prévue mardi 15 septembre pour lancer une année scolaire pleine et aboutie avec plus de cours et moins de vacances. Le tout en appliquant un protocole sanitaire strict et rigoureux. De bon augure malgré les craintes et les incertitudes liées à la pandémie de Covid-19.

La rentrée scolaire annoncée pour le mardi 15 septembre 2020 est source de toutes les incertitudes et contraintes puisqu'il s'agit d'une reprise des cours après une longue interruption des établissements scolaires depuis six mois entre période de confinement et vacances scolaires d'été.

Dans ce contexte, une conférence de presse s'est déroulée hier à 10h au siège du ministère de l'Education pour aviser l'opinion publique et rassurer les parents d'élèves quant au bien-fondé du retour des élèves sur le chemin de l'école. M. Fethi Slaouti, ministre récemment nommé, prépare les conditions d'une bonne reprise. Il affirme à l'assistance en préambule de son intervention que «le début va être difficile, mais on est prêts sur tous les plans».

Ce ne sera pas une rentrée normale, dans des conditions exceptionnelles avec la situation épidémiologique liée au coronavirus qui sévit encore dans de nombreuses régions de la Tunisie. Pour cela, tous les intervenants dans le domaine éducatif et la société civile doivent se mobiliser pour réussir la rentrée scolaire en fixant les priorités dans la lutte contre le Covid-19 notamment.

Dans cette optique, samedi dernier, les membres du ministère de l'Education se sont réunis avec ceux du ministère de la Santé puis le lendemain, dimanche, avec les délégués régionaux pour une convergence de vues qui a abouti à un accord sur la journée de mardi prochain.

Objectif : « Pour une rentrée sûre dans des circonstances exceptionnelles... où toutes les conditions de sécurité seront réunies pour la sécurité des élèves et des éducateurs ». La description tirée du catalogue détaillé en plusieurs chapitres permet de rendre compte des chiffres et données clés de la rentrée scolaire à venir.

Données et chiffres clés

Les profils des masques (anti-Covid-19), la dimension organisationnelle physique et logistique concernant les équipements, la dimension pédagogique, les services scolaires, l'enregistrement à distance, la sécurité sanitaire... Une rentrée qui touchera un effectif de 2.215.000 élèves pour la saison scolaire 2020/2021, soit 47.000 élèves de plus que l'exercice précédent. Ils sont répartis entre 61.079 élèves inscrits en année préparatoire, 1.191.585 au cours primaire et 962.457 élèves au cycle secondaire.

Une augmentation du nombre de classes qui va passer à 87.603 en 2020/2021. Le nombre total d'enseignants atteindra 153.400, Le cadre pédagogique est réparti entre les niveaux d'enseignement comme suit : 77.049 pour le primaire et 76.396 pour le cycle moyen et secondaire. Le nombre de sociétés éducatives, principalement les écoles, sera porté à 6.115 structures en 2020/2021 composé de 4.585 écoles primaires et 1.530 lycées et instituts renforcés par 11 structures supplémentaires.

Une rentrée graduelle et progressive en fonction de l'évolution favorable des choses et des événements sera procédée en collaboration permanente avec le ministère de la Santé qui met en garde contre la dangerosité du Covid-19. Leurs équipes vont surveiller les cas suspects dans les écoles jusqu'à fermeture de l'établissement s'il y a trois cas de Covid-19 dans trois classes différentes dans le pire scénario.

La situation des écoles de la République doit tenir compte de ces spécificités et constituer un exemple en matière de santé et de prévention. « Il y a un grand travail au ministère pour préparer au mieux les centres d'hébergement par rapport aux saisons précédentes au niveau régional », renchérit M. Slaouti avant d'entamer la lecture des données transmises à l'assistance.

Le ministère de tutelle ne fait pas dans la demi-mesure et marque un grand coup à l'orée de la rentrée prévue mardi 15 septembre pour lancer une année scolaire pleine et aboutie avec plus de cours et moins de vacances. Le tout en appliquant un protocole sanitaire strict et rigoureux. De bon augure malgré les craintes et les incertitudes liées à la pandémie de Covid-19.

La rentrée graduelle implique que chaque jour de la semaine prochaine, un niveau de classe sera concernée jusqu'au samedi avec la rentrée des cinquième et sixième année primaire. Du reste, le moment attendu du calendrier des vacances scolaires a révélé une surprise de taille. Une réduction du nombre de jours de vacances a été décidée pour permettre une activité scolaire plus souple et mieux cadencée.

Révision du calendrier des vacances

« On va diminuer de 3 jours les vacances d'une semaine pour une durée fixe de trois jours et 4 ou 5 jours sur les vacances de deux semaines jusqu'au 30 juin 2021 pour rattraper le temps perdu sur la saison scolaire précédente », affirme M. Slaouti. Une annonce tonitruante qui rompt avec la léthargie de l'année scolaire précédente pour remettre les pendules à l'heure.

Le programme des vacances se compose comme suit : vacances du premier trimestre les 2, 3 et 4 novembre 2020, vacances d'hiver du 24 décembre 2020 au 03 janvier 2021, vacances du deuxième trimestre les 04, 05 et 06 février 2021, les vacances de printemps du 14 au 24 mars 2021, les fêtes nationales et religieuses et la fin de l'année scolaire prévue le 30 juin 2021. Par ailleurs, l'examen du baccalauréat national se déroulera du 16 au 23 juin 2021 pour la session principale et du 06 au 09 juillet 2021 pour la session de contrôle.

Pour autant, beaucoup d'interrogations ont été transmises au ministre de l'Education, notamment la crainte des parents face aux problèmes liés à la pandémie de Covid-19 et le transport scolaire en pareille circonstance. Une question à propos de la distribution gratuite de masques chirurgicaux pour la prévention du Covid-19 aux élèves pour assurer la lutte contre le coronavirus a reçu une réponse favorable à cette logique avec une nuance que «des masques seront fournis aux élèves nécessiteux et indigents uniquement. Pour le reste, on appelle les parents à faire le nécessaire pour leurs enfants».

Du reste, 160.000 masques jetables et à usage unique seront fournis et 85.000 lavables et réutilisables seront destinés aux enfants nécessiteux. 3.300 litres de gel hydro alcoolique et 4.000 dispositifs de prise de température seront mis à disposition.

En prologue à la conférence de presse, s'adressant aux médias, M. Slaouti fait part des suggestions éventuelles et des décisions qu'il sera amené à prendre dans le cadre d'une rentrée scolaire graduelle et progressive tenant compte de la situation épidémiologique liée au coronavirus. Les cellules d'exécution et de crise rattachées au ministère de l'Education sont activées pour un suivi quotidien des conditions de déroulement des cours en période de pandémie comme actuellement. « Dans un contexte épidémiologique difficile, il est nécessaire de tout mettre en œuvre pour réussir la rentrée scolaire. Comme l'affirment les médecins, il faut apprendre à vivre et composer avec la maladie de Covid-19 », martèle de nouveau M. Slaouti.

Plus de: La Presse

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.