Guinée: Covid-19 - Le consortium de la société civile en route pour jeter un regard dans les quatre régions du pays

12 Septembre 2020

Ce vendredi 11 septembre 2020, dans un réceptif hôtelier de Conakry, le projet Regard Citoyen sur la Gouvernance de la Politique de Riposte Contre la COVID-19, et les Initiatives Gouvernementales a été officiellement lancé,en présence des partenaires financier et les représentants du gouvernement.

Ce projet est une initiative du consortium de la société civile en partenariat avec le PNUD. Selon les porteurs du projet, la phase pilote va couvrir non seulement les quatre régions du pays ainsi que la zone spéciale de Conakry. Les activités du projet va couvrir une période de quatre mois dans les zones ciblées.

Ce projet est axé « sur le plan national de riposte contre la COVID-19 et les programmes d'investissement (ANIES, ANAFIC, FODEL,... ), précise les responsables du projet au cours des échanges avec les autorités et les institutions du pays.

Le coodinateur du projet Abdoul Sacko, a fait savoir devant les hôtes de marques << Cette nouvelle initiative a trois (3) dimensions: La premièrement, ramener les acteurs de la société civile à être à mesure de voir au premier plan l'intérêt de la nation, des citoyens à la base. La deuxième dimension, c'est de permettre au gouvernement et ses partenaires d'avoir l'appréciation en d'autres termes le regard du citoyen, c'est-à-dire, les aspirations, les appréhensions, mais aussi la compréhension de ses bénéficiaires directs sur les actions.En d'autres termes , les initiatives du gouvernement et de ses partenaires en faveur de ces bénéficiaires >>.

De poursuivre , le coordinateur du projet a dit:<< Quant à la troisième dimension, elle consiste à renforcer, à travers ce regard citoyen, la gouvernance par rapport à la participation des citoyens en mesurant leur lecture, leur appréciation, mais aussi savoir quels sont les impacts, les difficultés, les quelques failles qui pourraient être la lecture réelle de ces bénéficiaires, remonter cela au gouvernement et ses partenaires pour qu'ils puissent prendre des mesures qui permettent davantage d'améliorer les conditions de vie des populations à la base dans dans les quatre régions de naturelle de la Guinée >>.

Pour le directeur de cabinet du gouvernorat de la ville de conakry , Dr. Moundjour Chérif a félicité les membres du consortium pour cette initiative.<< Nous sommes confiants en votre vigilance, en votre efficacité pour que cette initiative puisse faire des effets aussi bien sur les actions gouvernementales que sur les populations bénéficiaires>>, a fait savoir le représentant du gouvernorat de Conakry.

De son côté, le représentant du PNUD, Joseph Aristide Kadouno, a apprécié cette initiative: << Nous vous encourageons pour cette proposition. Et, nous exigeons du consortium, un rapport inclusif fait en toute transparence>>, previent-il.

Plus de: Aminata.com

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.